Comment bien configurer votre serveur NAS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
115
Mois de parution
septembre 2019
Spécialité(s)


Résumé
Au début de l’année, j’ai fait l’acquisition d’un serveur NAS (Network Attached Storage, pour serveur de stockage réseau), notamment pour des besoins personnels. Il me fallait en effet pouvoir accéder à mes fichiers multimédias depuis chacune de mes machines, sans pour autant avoir à réaliser de fastidieux transferts à l’aide de supports externes ou configurer des partages de fichiers avec NFS (Network File System, pour système de fichiers en réseau). De plus, pour mon activité professionnelle, il m’arrive parfois d’avoir besoin de réaliser des sauvegardes complètes des données de mes clients avant de pouvoir intervenir sur leur ordinateur.

Depuis plusieurs années maintenant, l’utilisation des serveurs NAS [1] à domicile s’est grandement démocratisée, en partie grâce à l’avènement des systèmes Home Cinema. Autrefois réservée aux entreprises, l’utilisation des serveurs de fichiers s’est popularisée auprès des particuliers, l’augmentation de la taille des données n’étant pas étrangère au phénomène. Fichiers audio au format FLAC, films au format Blu-Ray et vidéos 4K, images ISO de nos distributions GNU/Linux préférées, tout cela prend, à terme, énormément de place. Avoir un point d’accès central pour le stockage de vos données s’avère vraiment très pratique au quotidien. Plus besoin d’avoir recours au partage NFS entre vos différentes machines, ni de courir à travers la maison avec trois clés USB pour récupérer vos photos de vacances. D’autant que l’accès peut se faire par liaison réseau câblée, mais également Wi-fi, et ce depuis n’importe quel terminal,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Benchmarking : mesurez les performances de votre machine

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
127
Mois de parution
septembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Lorsque l’on souhaite en apprendre plus sur les entrailles d’une machine donnée, il existe toute une gamme d’outils très pratiques qui peuvent grandement aider dans cette démarche, les logiciels de benchmarking. Ils peuvent tout tester et évaluer : CPU, GPU, RAM, GDDR, HDD, SSD, apportant ainsi de précieuses informations aux utilisateurs quant aux possibilités réelles de leur matériel.

À la découverte de Clear Linux, l'OS made by Intel

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialité(s)
Résumé

Depuis quelques années, Intel a développé son propre système d’exploitation GNU/Linux, nommé Clear Linux OS. Optimisé pour sa gamme de processeurs, le site Phoronix a démontré que cette distribution était vraiment fiable, puissante, ultra-réactive et effectivement taillée sur mesure pour les puces du leader mondial des fondeurs, mais pas uniquement. En effet, ces dires ont également été confirmés par la firme AMD au sujet de ses propres processeurs, rien de moins.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Spécialité(s)
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous