Laïchaoui Malik

Laïchaoui Malik

Fondateur & dirigeant - Alia Informatique, Souvigny

15 article(s)
Description

De formation scientifique, Malik Laïchaoui est un autodidacte passionné par le système GNU/Linux depuis 20 années maintenant. Il a œuvré plus de 17 ans en milieu scolaire et médico-social, où il a pu transmettre ses connaissances et initier nombre de jeunes (et collègues enseignants et éducateurs) aux Logiciels Libres.

Il dirige aujourd’hui son entreprise, ce qui lui permet de mettre ses compétences au service de ses clients, notamment dans les domaines qui lui tiennent à cœur : la formation, les créations graphiques et les technologies web. Il contribue à Linux Pratique depuis septembre 2018.

Signature
Fondateur & dirigeant - Alia Informatique, Souvigny
Photo
Malik Laïchaoui
Articles de l'auteur

Benchmarking : mesurez les performances de votre machine

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
127
Mois de parution
septembre 2021
Spécialité(s)
Résumé

Lorsque l’on souhaite en apprendre plus sur les entrailles d’une machine donnée, il existe toute une gamme d’outils très pratiques qui peuvent grandement aider dans cette démarche, les logiciels de benchmarking. Ils peuvent tout tester et évaluer : CPU, GPU, RAM, GDDR, HDD, SSD, apportant ainsi de précieuses informations aux utilisateurs quant aux possibilités réelles de leur matériel.

À la découverte de Clear Linux, l'OS made by Intel

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialité(s)
Résumé

Depuis quelques années, Intel a développé son propre système d’exploitation GNU/Linux, nommé Clear Linux OS. Optimisé pour sa gamme de processeurs, le site Phoronix a démontré que cette distribution était vraiment fiable, puissante, ultra-réactive et effectivement taillée sur mesure pour les puces du leader mondial des fondeurs, mais pas uniquement. En effet, ces dires ont également été confirmés par la firme AMD au sujet de ses propres processeurs, rien de moins.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Spécialité(s)
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

Générer et manipuler des images ISO

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Spécialité(s)
Résumé

Quand bien même leur usage s’est quelque peu atténué au profit d’autres supports de stockage de masse depuis plusieurs années, les CD-ROM et autres DVD-ROM ont toujours une utilité en 2020 : stockage de données, création de disques bootables (pour distributions GNU/Linux entre autres), disques multimédias... S’il est vrai que sa durée de vie a été surestimée à une époque (peut-être pour favoriser son utilisation), la bonne vieille galette n’est pas encore morte, et il lui reste encore de beaux jours à vivre.

Maîtriser le système de gestion de paquets APT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Spécialité(s)
Résumé

Quand un utilisateur fait ses premiers pas avec un système GNU/Linux, l’une de ses principales préoccupations est de savoir s’il lui sera possible d’installer des programmes, et surtout comment le faire simplement. Dans un premier temps, je place sur le bureau d’un ordinateur fraîchement passé sous la distribution Debian, un raccourci vers le logiciel Synaptic afin de leur faciliter la vie. Mais dès que possible, je leur montre comment installer/supprimer des logiciels avec des lignes de commandes saisies dans un terminal, car c’est à mon sens la voie la plus rapide et la plus efficace pour réaliser de telles manipulations. Voici donc un petit inventaire des différentes possibilités offertes par ce puissant outil de gestion de paquets qu’est APT...

Installer et administrer un serveur d’impression CUPS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Lorsqu’on travaille sur un réseau ou en local, il est très pratique de pouvoir imprimer depuis son poste de travail en toute transparence. Qu’une imprimante soit directement connectée à un ordinateur ou bien soit partagée par un serveur dédié, l’utilisateur doit en effet être en mesure d’envoyer ses documents dans une file d’attente (spooler) qui sera en charge de traiter les impressions. Par le passé, c’était le serveur LPRng (via LPD) qui monopolisait l’impression sur les systèmes de type Unix. Mais l’arrivée de CUPS a changé la donne.

Comment mettre en place un serveur NIS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Tout administrateur réseau qui se respecte se doit de mettre en place un système qui permettra aux utilisateurs de travailler sur des postes de manière efficace. Pour ce faire, l’une des toutes premières actions sera de s’authentifier sur le réseau. Pour les organisations importantes avec de nombreux utilisateurs, il sera très pratique d’utiliser un serveur LDAP (Lightweight Directory Access Protocol). Mais bien souvent, pour de petites structures ou des classes, il sera beaucoup plus simple et rapide d’utiliser un serveur NIS (Network Information System). Cet article vous propose de passer en revue les différentes étapes de l’installation et de la configuration d’une telle machine sous GNU/Linux, ainsi que des postes clients qui y seront reliés.

Tout ce qu'il faut savoir pour bien traiter vos images numérisées

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Le travail de l’image sur informatique s’est grandement démocratisé et amélioré depuis l’époque de l’avènement des ordinateurs personnels. Je me souviens que sur Amstrad CPC 464, le tracé d’un disque n’était pas complètement rempli, le rendu ressemblait plutôt à une sorte de rosace trouée. Les années 90 ont vu les outils graphiques professionnels se développer, et pendant les années 2000 la puissance de calcul s’est démultipliée au point de permettre aux utilisateurs de véritablement donner libre cours à leurs idées de créations, notamment dans le domaine de la 3D. Mais qu’est-ce qu’une image en informatique, comment la traiter, la modifier et comment bien l’imprimer ? C’est ce que je me propose de vous exposer dans cet article.

Comment bien utiliser les cartes cognitives

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

Quand on se lance dans un nouveau projet, que ce soit pour le travail, pour une association sportive, ou même pour préparer un voyage, on ne sait jamais trop par quoi commencer, par quel bout prendre la chose. Pourtant, une des premières et des plus évidentes tâches à réaliser, pourrait être de mettre tout cela en ordre, en clarifiant les concepts, les moyens et les objectifs. Il existe pour cela un outil spécifique que l’on appelle « carte cognitive » [1], qui peut se décliner en deux solutions d’aide à la mise en forme d’idées : les cartes heuristiques (ou cartes mentales), qu’il ne faut pas confondre avec les schémas conceptuels (ou cartes conceptuelles). Petit tour d’horizon des solutions logicielles d’aide à l’organisation de la pensée sous GNU/Linux.