Augmentez les possibilités de LibreOffice grâce aux extensions

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
115
Mois de parution
septembre 2019
Spécialité(s)


Résumé

Il n’est pas forcément aisé de faire un top des extensions LibreOffice tant la diversité de celles-ci et la diversité des usages sont grandes. Il nous semble toutefois important de mettre en avant certaines d’entre elles pour vous rappeler (ou vous apprendre) que les extensions de la suite bureautique peuvent largement contribuer à améliorer son efficacité, augmenter ses capacités ou apporter le petit plus qui simplifie la vie.


Pour installer des extensions, rendez-vous dans le menu Outils > Gestionnaire des extensions (Ctrl+Alt+E). Le gestionnaire d’extensions est assez simple, pour ne pas dire simpliste. Un bouton Ajouter vous permet d’installer une extension que vous devrez sélectionner depuis le navigateur de fichiers. Impossible de rechercher directement en ligne les extensions disponibles comme les gestionnaires d’extensions de Firefox ou de Blender, il vous faudra préalablement les télécharger sous forme de fichier oxt. La fenêtre vous permet de lister les différentes extensions déjà installées, vérifier si des mises à jour sont disponibles, modifier les options des extensions qui le proposent et enfin désactiver ou supprimer celles qui ne vous intéressent plus. Pour chercher une extension, vous devrez vous rendre sur le site officiel « Extensions & Templates » [1] un lien vers celui-ci est heureusement disponible directement depuis le gestionnaire. Il est également possible...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Jonglez avec vos tracés via PlotJuggler

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

Développé par un roboticien, PlotJuggler a été pensé pour répondre à des besoins de tracés très utiles au débogage de drones. Lorsque vous avez de nombreuses données à analyser, parfois en temps réel, il peut être très commode d’afficher celles-ci sous forme de graphiques. Si vous pouvez le faire simplement et avez la possibilité de leur appliquer de nombreuses opérations directement, alors vous gagnez en efficacité, c’est ce que propose PlotJuggler.

Prise en main de Kdenlive par l’exemple : tracking de l’effet « masque automatique »

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
Mois de parution
novembre 2019
Spécialité(s)
Résumé

Kdenlive est un logiciel de montage vidéo multipiste libre particulièrement intuitif, mais très complet. Dans cet article, nous vous présenterons les bases du logiciel via l’application de l’effet « masque automatique ». Celui-ci permet de pixeliser une section d’une vidéo, avec suivi automatique, généralement dans le but de flouter un visage. Nous finirons par quelques outils permettant du tracking vidéo 2D.

Enregistrer le son avec Audio Recorder

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
114
Mois de parution
juillet 2019
Spécialité(s)
Résumé
Pour enregistrer le son qui sort de vos enceintes, celui d’une application, d’une radio en streaming ou depuis un microphone, il existe un grand nombre d’applications. SoundRecorder du bureau GNOME est beaucoup trop basique, Audacity une usine à gaz pour une si simple action, Kwave à réserver aux aficionados de KDE. Audio Recorder est une application simple à prendre en main, mais pleine de bonnes surprises.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous