Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Spécialités


Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.


1. SSH : la sécurité d’accès par la cryptographie

Les plus vieux d’entre nous (ou les administrateurs réseau ;-)) ont connu les affres des protocoles d’accès en clair comme Telnet ou Rlogin. Grâce à OpenSSH, il n’a pas fallu attendre les révélations d’Edward Snowden pour que les administrateurs de systèmes d’exploitation libres fassent confiance à la cryptographie pour accéder à leurs serveurs en toute sécurité.

OpenSSH a implémenté la version 2 du protocole SSH. Ce protocole utilise notamment la cryptographie asymétrique pour authentifier et chiffrer le trafic entre un client et un serveur. De nouvelles primitives cryptographiques sont régulièrement implémentées par OpenSSH afin de se prémunir des vulnérabilités trouvées au fil des ans au sein de ces fonctions par la communauté de la recherche en sécurité offensive.

L’utilisation de SSH s’est diffusée bien au-delà du simple cas d’usage de la connexion à des serveurs : il...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Résumé des attaques publiées sur les TPM

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Les TPM, bien que protégés face aux attaques physiques, et certifiés à un bon niveau de sécurité par les Critères Communs (EAL4+ au minimum), ont subi depuis une vingtaine d’années quelques attaques, montrant qu’ils ne sont pas la contre-mesure inviolable pour garantir l’intégrité logicielle des plateformes numériques. Cet article se propose de résumer les principales vulnérabilités remontées au fil du temps sur les TPM du marché.

Retours d’un hackathon 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Encore insouciant de la crise qui allait frapper le monde fin 2019, un hackathon de 24h a eu lieu à l’université d’Oulu [1] en Finlande afin d’anticiper les attaques sur les futures installations 5G de manière pratique. Nous verrons dans cet article comment il a été possible d’avoir la main sur la quasi-totalité d’un réseau 5G privé comme celui du campus d’Oulu à partir d’une carte USIM et d’un téléphone 5G. Puis, nous verrons d’autres perspectives en termes de tests d’intrusion avec les outils publics actuels.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.

La sécurité des communications 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Les réseaux 5G commencent à être déployés dans le monde entier, présentés comme le Graal de la technologie cellulaire. Les évolutions proposées par la 5G concernant la sécurité des communications des abonnés sont réelles ; cependant, la technologie actuellement déployée par les opérateurs ne propose bien souvent aucune de ces améliorations. Regardons de plus près ce qui rendra les communications 5G plus sûres à l’avenir.

Introduction au dossier : Tour d’horizon de la sécurité de la 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Spécialités
Résumé

Le présent dossier est consacré à un tour d’horizon de la sécurité de la cinquième génération de téléphonie mobile, la fameuse 5G. Au-delà des promesses usuelles avec l’arrivée d’un nouveau réseau, plus de débit, moins de latence, plus de service, on notera également l’avalanche de buzzwords et de polémiques qui a entouré sa promotion. On pourrait aussi se pencher sur les questions politiques et économiques sous-jacentes au déploiement de cette technologie, mais MISC n’a pas encore de corner géopolitique (il faut, pour cela, savoir lire entre les lignes).