Neovim : dépoussiérez votre Vim

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines


Résumé

Une application historique, puissante, populaire avec une base utilisateurs énorme, une compatibilité multiplateforme ultra-large, un code et une API quasi inmaintenables, dirigée par un Dictateur Bienveillant À Vie comme chef de projet et unique développeur : Vim présente toutes les caractéristiques d’un projet libre à succès. Et donc aussi tous les problèmes qui irritent ses utilisateurs et les contributeurs qui auraient le courage de participer à son développement. Dans cet article, nous allons découvrir Neovim, un fork de Vim né de la frustration d’utilisateurs de l’éditeur.


1. Présentation

Neovim est un fork de Vim, initié en 2014 par Thiago de Arruda. À l’époque, Vim était en version 7.4, et Thiago était déçu par beaucoup de choses dans Vim, en particulier son mode de fonctionnement synchrone qui ralentissait son exécution. Il proposa donc un patch pour rendre Vim multithread. Comme beaucoup, son patch fut refusé sans autre forme d’explication par Bram Moolenaar, le créateur et mainteneur de Vim. Par frustration, il lança une campagne de financement pour créer Neovim, dont les objectifs étaient les suivants [1] :

  • un fork, et pas une réécriture, à partir de Vim 7.4 ;
  • un développement assuré par une équipe de plusieurs développeurs, hébergé sur GitHub ;
  • un nettoyage et une modernisation du code pour une meilleure maintenance ;
  • une nouvelle architecture de plugins, pouvant être écrits dans n’importe quel langage et s’exécutant de manière asynchrone ;
  • une nouvelle architecture pour les interfaces...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Comparaison de deux méthodes d’isolation CPU

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Afin de séparer les cœurs supportant les activités temps réel et temps partagé d'applications sur une architecture SMP sous Linux, le sous-système cpuset des cgroups est désormais mis en avant, au détriment de l’ancienne méthode basée sur le paramètre isolcpus.

Surveiller son système avec Monit

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

La supervision d’un système en production demeure un enjeu aussi complexe qu’essentiel. Il existe de nombreuses solutions, très complètes, de supervision, mais la plupart adoptent une approche centralisée, qui demande l’utilisation de ressources dédiées. Aujourd’hui, nous étudierons une approche alternative, une solution de supervision décentralisée, nommée Monit.

Fabric, le couteau suisse de l’automatisation

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Fabric est une bibliothèque Python et une interface en ligne de commandes facilitant l’utilisation de SSH, que ce soit pour des applications ou dans le but d’automatiser certaines tâches répétitives d’administration système. La grande force de Fabric est d’être particulièrement simple à utiliser.

Comprendre les bases de données relationnelles

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Indispensables pour le stockage et le traitement massif de données, les bases de données relationnelles sont partout. Si elles sont utilisées principalement pour l’informatique de gestion, on les rencontre également dans des domaines aussi divers que les sites web, les systèmes d’exploitation ou même les jeux vidéo. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir les principaux concepts qui sous-tendent leur fonctionnement.