Mon premier croquis Arduino

Magazine
Marque
Hackable
HS n°
Numéro
1
Mois de parution
juillet 2016
Domaines


Résumé
Tout est fin prêt, la carte est connectée à l'ordinateur et le logiciel Arduino est lancé. Il est temps de vous retrousser les manches et d'entrer de plain-pied dans le monde fantastique de la programmation et de l'électronique avec Arduino. Mais pour bien commencer, il faut commencer petit afin de bien appréhender tout cela et démarrer sur des bases saines. Au menu donc : faire clignoter la LED de votre carte Arduino.

1. Avant de commencer

Bien sûr, faire clignoter une lumière ne semble pas bien compliqué, vous pourriez tout aussi bien le faire avec une simple pile et quelques fils. Mais cette première étape est loin d'être aussi anodine qu'il y parait. Cette réalisation nous permettra de découvrir les bases de la programmation et la façon de commander votre carte Arduino de façon à la plier à vos moindres désirs (ou presque).

Dans le logiciel Arduino, ou plus exactement l'environnement de développement intégré (IDE) Arduino, vous allez saisir du texte en utilisant un jargon et une grammaire particulière. Ce texte écrit dans un langage spécifique répond à une syntaxe et des règles qu'il vous faudra apprendre pour pouvoir rédiger des programmes. Dans le jargon Arduino, ce texte est un croquis ou sketch en anglais. Vous pouvez voir cela comme le scénario que devra jouer votre carte Arduino. Dans le domaine de la programmation en général, ceci s'appelle un code...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Une nouvelle méthode d’imagerie tridimensionnelle pour la rétro-ingénierie des circuits intégrés

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

La rétro-ingénierie matérielle, et plus particulièrement la rétro-ingénierie du silicium, trouve très rapidement ses limites dans les attaques non invasives où la puce reste fonctionnelle et intègre. Pour pouvoir analyser en profondeur un circuit logique, il faut aujourd’hui forcément passer par une décapsulation et une déstratification, ce qui implique alors la destruction inévitable de la puce. Ces méthodes destructives étaient les seuls moyens d’accéder aux différentes couches d’une puce de silicium et donc de pouvoir reconstituer tout le circuit logique de celle-ci. Mais récemment, des chercheurs ont proposé une nouvelle méthode d’imagerie tridimensionnelle des circuits intégrés, d’abord pour un usage industriel, mais aussi inédit pour la rétro-ingénierie du silicium, qui permet l’analyse en profondeur, sans passer par les processus destructeurs habituels.

Installer OpenOCD spécial Pico pour votre Debian

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

N'importe quelle occurrence de la commande « sudo make install » me rappelle d'horribles souvenirs de mes débuts sous GNU/Linux, il y a de très nombreuses années (1995). Peupler ainsi manuellement son /usr/local de fichiers, programmes et bibliothèques est une recette parfaite pour une catastrophe et des conflits en tous genres. Mieux vaut suivre la voie dictée par la distribution et son système de gestion de paquets. Voyons cela en pratique avec l'OpenOCD modifié par la fondation Raspberry Pi et, en prime, découvrons une excellente alternative à l'utilisation d'UF2 ou Picotool.

De la preuve formelle en Verilog, librement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Dans cet article, on se propose de découvrir une autre méthode de validation d’un composant écrit en Verilog. L’idée est de décrire les propriétés du composant et de laisser l’ordinateur chercher les stimuli qui feront échouer des propriétés. Ça n’est plus le développeur qui écrit les tests, mais la machine. Cette méthode a récemment été rendue possible avec des logiciels libres grâce à la suite d’outils Yosys (synthèse Verilog), Yosys-SMTBMC (solveur) ainsi que SymbiYosys qui les chapeaute.

C’est l’histoire d’un make…

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

L’outil make permet de fabriquer des fichiers selon des règles de production décrites dans une syntaxe très simple. Dans cet article, nous allons explorer les grands principes de l’écriture de ces règles et pour ceux qui ne sont pas encore familiers de cet outil, vous faire regretter d’avoir attendu si longtemps pour le connaître…