Installation mécanisée de Debian et Fedora

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
131
Mois de parution
octobre 2010


Résumé
Installer plusieurs serveurs en respectant une configuration identique est une opération qui peut être mécanisée. Nous allons effectuer deux installations, l'une sur Fedora et l'autre sur Debian. Il s'agira de mettre en œuvre deux outils, l'un à base d'Anaconda et de rpms, l'autre à base de Debian-installer et de debs. L'idée est bien entendu de les comparer.

1. Introduction et cahier des charges

Note préliminaire : les distributions citées dans cet article sont Fedora 13 et Debian Lenny 5.05.

Nous souhaitons comparer deux méthodes d'installation bien distinctes de deux distributions majeures, Debian et Fedora. Les objectifs sont les suivants :

- pouvoir installer n machines identiques ;

- aucune interaction utilisateur lors de l'installation ;

- définir un partitionnement qui nous est spécifique ;

- ajouter des paquets non prévus dans l'installation de base.

À cela, nous allons ajouter l'une ou l'autre contrainte :

- nous allons éviter l'utilisation de PXE ;

- nous allons mettre en place un miroir local des paquets des deux distributions.

Pourquoi pas PXE ? Utiliser PXE nécessite de devoir installer un serveur de boot, ce qui implique des contraintes supplémentaires. En partant du principe que tout serveur dispose d'un lecteur CD (réel ou virtuel), nous allons préférer un boot sur CD-Rom. Lorsque ce n'est pas le cas, il sera...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous