Nouveautés du noyau 2.6.31

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
120
Mois de parution
octobre 2009


Résumé

Vous le savez, nous ne ratons pas une nouvelle version du noyau Linux, et le 2.6.31, sorti quand vous lirez ces lignes, n’échappe pas à la règle. Plus de 1000 développeurs se sont activés pour y ajouter presque un million de lignes de code et en retirer un peu moins de 500000... Nous décortiquerons une première partie de ses nouveautés les plus marquantes, dans le réseau, le stockage, l’affichage graphique et la gestion des périphériques, vous donnant rendez-vous pour la suite dans le prochain numéro. Mais avant de commencer, méditons sur cette information surprenante du site Linux Weekly News : la moitié des patchs inclus ont été validés par un mainteneur travaillant pour Red Hat ou Novell, ce qui dénote une forte concentration du pouvoir de décision.


1. Le noyau 2.6.31

1.1 Réseau

Une implémentation de la norme IEEE 802.15.4 fait son entrée. Elle définit de petits réseaux sans fil à courte portée, comme le bluetooth, mais avec une technologie plus simple, moins onéreuse et à très basse consommation d'énergie. Elle est utilisée principalement dans la domotique et l'industrie.

Netfilter accueille un module de fingerprinting passif, une contribution supplémentaire d'Evgeniy Polyakov. Nommé xt_osf, il permet de détecter le système d'exploitation de l'hôte qui émet des paquets passant par ses griffes. Le méthode employée est dite « passive », car elle se base sur le trafic reçu, ce qui a pour avantage de la rendre transparente, contrairement à des outils comme Nmap qui envoient des paquets spécialement forgés pour provoquer une réponse permettant de deviner l'OS, et sont du coup détectables. La technique de reconnaissance, similaire à celle employée par d'autres solutions, par exemple Packet...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Kernel Corner : Noyau 3.8

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
160
Mois de parution
mai 2013
Spécialité(s)
Résumé
C'est officiel, vous pouvez jeter à la poubelle^W^W^W^W recycler consciencieusement tout fossile de type 386. La prise en charge de ces processeurs désormais préhistoriques a été retirée du noyau sans états d'âme ; pas même une larme de Linus Torvalds, qui a créé Linux sur et pour cette plateforme il y a environ... 22 ans.

Kernel Corner : Noyau 3.5 / 3.6 (Partie 1) - L'actualité Noyau en Bref...

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
154
Mois de parution
novembre 2012
Résumé
Coup double ! Nous faisons cette fois-ci une petite rétrospective sur les deux noyaux 3.5 et 3.6, en nous focalisant sur quelques-unes de leurs nouveautés les plus importantes. Deux noyaux, deux beaux fruits, presque de quoi doubler le plaisir sans pour autant risquer l'indigestion. Nous initions également avec ce numéro quelques changements. Désormais, plus de place sera accordée à l'analyse détaillée d'une ou plusieurs nouveautés du noyau traité (section « Les analyses approfondies »).

Kernel Corner : Le noyau 3.4 - partie I

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
151
Mois de parution
juillet 2012
Spécialité(s)
Résumé
Sorti le 21 mai, seulement 63 jours après son prédécesseur 3.3, le noyau Linux 3.4 est pourtant une version poids lourd en termes de nouveautés. C'est pourquoi nous nous focaliserons pour commencer sur les parties stockage et système de fichiers, affichage graphique, et gestion du matériel.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous