Débarrassez-vous de l'administration SMTP/POP3/IMAP (et confiez votre messagerie à Google)

GNU/Linux Magazine n° 146 | février 2012 | Denis Bodor
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Disposer de son propre système de messagerie est à la fois gratifiant, éducatif et pratique. Qu'il s'agisse d'un serveur à titre personnel/privé ou pour une petite structure, le fait d'avoir la main mise sur la configuration complète d'un domaine permet toutes les variations et toutes les optimisations. Mais tout cela a un coût en termes de maintenance et d'évolution du système. Et ces deux éléments sont fortement dépendants des demandes et besoins (imaginaires ou avérés) de vos utilisateurs. On ne sait pas toujours à quoi on s'engage en installant, tout heureux, son premier serveur SMTP. Parfois (souvent ?), on le regrette amèrement.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article