Analyse de malware à la rescousse du CSIRT : de la rétro-conception aux IOC

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
10
Mois de parution
octobre 2014
Spécialité(s)


Résumé

Cet article a pour objectif de proposer une démarche d'analyse de malware dans le cadre d'une réponse à un incident. L'analyste doit adopter une approche rigoureuse afin de qualifier la menace inhérente à cet incident tout en agissant dans un temps limité. Son objectif est de produire une analyse exhaustive du malware comprenant les marqueurs nécessaires pour contenir et éradiquer l'incident remonté.


1. Introduction

Selon le [NIST], le cycle de vie d'une réponse à un incident se compose de quatre étapes essentielles : la préparation, la détection et l'analyse, l'éradication et le retour à un état stable et enfin la capitalisation. La phase de détection et d'analyse est souvent menée par une structure de type CSIRT (Computer Security Incident Response Team). Cette dernière est amenée à faire appel aux compétences d'un spécialiste dans le cadre d'une analyse de malware.

Le présent article s'attachera à proposer une méthodologie qui peut être adoptée et adaptée par toute entité qui vise à intégrer l'analyse de malware dans son processus de gestion d'incident.

Cette analyse se focalise essentiellement sur l'étude d'un binaire supposé malveillant et élément clé de l'incident de sécurité. Elle a pour objectif d'établir les fonctionnalités du binaire (downloader, porte dérobée, RAT, Bot, ransomware, etc.) et d'identifier les indicateurs de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne
Références

 

[NIST] : http://csrc.nist.gov/publications/nistpubs/800-61rev2/SP800-61rev2.pdf

[openIOC] : http://www.openioc.org/

[YARA] : http://plusvic.github.io/yara/

[PRACTICAL] : Practical Malware Analysis (Michael Sikorski et Andrew Honig)

[OPENSEC] : http://opensecuritytraining.info/MalwareDynamicAnalysis.html

[BLOGFU] : http://fumalwareanalysis.blogspot.ch/p/malware-analysis-tutorials-reverse.html

[WOODMANN] : http://www.woodmann.com/

[QBSYNC] : https://github.com/quarkslab/qb-sync

[pTra] : https://www.sstic.org/media/SSTIC2014/SSTIC-actes/dsobfuscation_de_drm_par_attaques_auxiliaires/SSTIC2014-Article-dsobfuscation_de_drm_par_attaques_auxiliaires-mougey_gabriel.pdf

[VxClass] : http://www.zynamics.com/vxclass.html

[API_OBFUSCATION] : http://www.symantec.com/content/en/us/enterprise/media/security_response/whitepapers/a_museum_of_api_obfuscation_on_win32.pdf

[ImpRec] : www.woodmann.com/collaborative/tools/index.php/ImpREC

[ChimpRec] : www.woodmann.com/collaborative/tools/index.php/CHimpREC

[Scylla] : http://www.woodmann.com/collaborative/tools/index.php/Scylla

[AppCall] : http://interestingmalware.blogspot.fr/2010/07/decrypting-malware-strings-with-idas.html

[CFF explorer] : http://www.ntcore.com/exsuite.php

[xPELister] : http://www.woodmann.com/collaborative/tools/index.php/XPELister

[XorSearh] : http://blog.didierstevens.com/programs/xorsearch/

[Pin Tools] : https://software.intel.com/en-us/articles/pin-a-dynamic-binary-instrumentation-tool

[Miasm] : http://code.google.com/p/miasm/

[Metasm] : http://metasm.cr0.org/

[ImmDbg] : http://www.immunitysec.com/products-immdbg.shtml

[SysInternals] : http://technet.microsoft.com/en-us/sysinternals/bb545021.aspx

[SysMon] : http://technet.microsoft.com/en-us/sysinternals/dn798348.aspx

[Capture-BAT] : https://www.honeynet.org/node/315

[ProcDot] : http://www.cert.at/downloads/software/procdot_en.html

[RegShot] : http://code.google.com/p/regshot/

[Peter Ferrie] : http://pferrie.host22.com/papers/antidebug.pdf

[ApiMonitor] : http://www.rohitab.com/apimonitor

[RDG Packer Detector] : http://rdgsoft.net/

[Pescanner.py] : http://code.google.com/p/malwarecookbook/

[Pyew] : http://code.google.com/p/pyew/

[LordPE] : www.woodmann.com/collaborative/tools/index.php/LordPE

[Ollydump] : http://www.openrce.org/downloads/details/108/OllyDump

[anti-virtualisation] : http://artemonsecurity.com/vmde.pdf

[OllyAdvanced] : https://tuts4you.com/download.php?view.75

[Inetsim] : http://www.inetsim.org/

[Honeyd] : http://www.honeyd.org/

[Remnux] : http://zeltser.com/remnux/

[BinDiff] : http://www.zynamics.com/bindiff.html

[FindCrypt] : http://www.hexblog.com/?p=27

[FLIRT] : https://www.hex-rays.com/products/ida/tech/flirt/index.shtml

[FLAIR] : https://www.hex-rays.com/products/ida/support/ida/flair66.zip

[IDA_Signsrch] : https://www.hex-rays.com/contests/2012/IDA_Signsrch.rar

[SSTIC_CRYPTO] : https://www.sstic.org/media/SSTIC2008/SSTIC-actes/Cryptographie_attaques_tous_azimuts/SSTIC2008-Article-Cryptographie_attaques_tous_azimuts-filiol_raynal_bedrune.pdf

[prédicats obscurs] : https://www.sstic.org/media/SSTIC2008/SSTICactes/Deprotection_semi_automatique_de_binaire/SSTIC2008-Article-Deprotection_semi_automatique_de_binaire-gazet_guillot.pdf

[code falttening] : https://www.sstic.org/media/SSTIC2013/SSTIC-actes/execution_symbolique_et_CFG_flattening/SSTIC2013-Article-execution_symbolique_et_CFG_flattening-vanderbeken.pdf

[MISC_RTTI] : Reverse C++ et RTTI par Jean-philippe Luyten MISC n°61

[Compiler_OPTI] : http://www.openrce.org/repositories/users/RolfRolles/Binary%20Literacy%20--%20Static%20--%206%20--%20Optimizations.ppt

[Code Coverage] : http://doar-e.github.io/blog/2013/08/31/some-thoughts-about-code-coverage-measurement-with-pin/

[HexRays] : https://www.hex-rays.com/products/decompiler/

 



Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Pentester un serveur Weblogic et son protocole T3

Magazine
Marque
MISC
Numéro
52
Mois de parution
novembre 2010
Spécialité(s)
Résumé

De nos jours, les applications web deviennent de plus en plus complexes, entre les technologies web qui évoluent à la vitesse de la lumière, les langages de développement qui encapsulent de plus en plus de bibliothèques et de méthodes, et les produits qui profilèrent comme des champignons. Face à cette situation, les entreprises se trouvent contraintes à faire confiance à des usines à gaz pour déployer leurs applications métiers hautement critiques.À vrai dire, la décision s’avère difficile quand il faut choisir entre une architecture «n-tiers» ou client-serveur, entre une spécification J2EE ou dot Net, et enfin, entre un serveur d’applications Jboss ou Weblogic.Cet article a pour objectif de mettre en lumière quelques aspects de sécurité du produit Weblogic. Rappelons qu’une étude détaillée du produit Jboss a été réalisée par l’entreprise «RedTeam» [1]. Cette dernière a récemment publié une nouvelle méthode d’exploitation du serveur Jboss [2].

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Les nouvelles menaces liées à l’intelligence artificielle

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Sommes-nous proches de la singularité technologique ? Peu probable. Même si l’intelligence artificielle a fait un bond ces dernières années (elle est étudiée depuis des dizaines d’années), nous sommes loin d’en perdre le contrôle. Et pourtant, une partie de l’utilisation de l’intelligence artificielle échappe aux analystes. Eh oui ! Comme tout système, elle est utilisée par des acteurs malveillants essayant d’en tirer profit pécuniairement. Cet article met en exergue quelques-unes des applications de l’intelligence artificielle par des acteurs malveillants et décrit succinctement comment parer à leurs attaques.

Migration d’une collection Ansible à l’aide de fqcn_migration

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Distribuer du contenu Ansible réutilisable (rôle, playbooks) par l’intermédiaire d’une collection est devenu le standard dans l’écosystème de l’outil d’automatisation. Pour éviter tout conflit de noms, ces collections sont caractérisées par un nom unique, formé d’une espace de nom, qui peut-être employé par plusieurs collections (tel qu'ansible ou community) et d’un nom plus spécifique à la fonction de la collection en elle-même. Cependant, il arrive parfois qu’il faille migrer une collection d’un espace de noms à un autre, par exemple une collection personnelle ou communautaire qui passe à un espace de noms plus connus ou certifiés. De même, le nom même de la collection peut être amené à changer, si elle dépasse son périmètre d’origine ou que le produit qu’elle concerne est lui-même renommé.

Mise en place d'Overleaf Community pour l’écriture collaborative au sein de votre équipe

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Si vous utilisez LaTeX pour vos documents, vous connaissez vraisemblablement Overleaf qui vous permet de rédiger de manière collaborative depuis n’importe quel poste informatique connecté à Internet. Cependant, la version gratuite en ligne souffre de quelques limitations et le stockage de vos projets est externalisé chez l’éditeur du logiciel. Si vous désirez maîtriser vos données et avoir une installation locale de ce bel outil, cet article est fait pour vous.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 66 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous