Open Source Security Information Management (OSSIM) - Partie 2

Magazine
Marque
MISC
Numéro
63
Mois de parution
septembre 2012
Spécialité(s)


Résumé

OSSIM est un gestionnaire d'informations de sécurité basé sur des technologies open source. Son objectif est de centraliser et d’analyser ces contenus issus de divers outils, et de prendre les décisions adéquates tout en gardant un suivi.Il possède un ensemble d'outils intégrés permettant une multitude de possibilités de traitement de l'information. L'analyse et la corrélation des événements fiabilisent les alertes, évitent quantités de faux positifs. Elles permettent une levée d'alarme très fine.Voici la suite du précédent article qui présentait OSSIM et le fonctionnement de l'agent. Cette partie concernera le serveur et le framework, en particulier le fonctionnement des différents types de corrélations et leurs écritures.


1. Sim Server

1.1. Présentation

OSSIM-serveur est un démon (écrit en langage C) qui permet le traitement des événements reçus par les agents/framework. Il peut aussi envoyer des ordres aux sondes (agent ou framework). Il stocke les informations dans la base de données, il gère la corrélation (cross, directive, policy). Par défaut, OSSIM-serveur écoute sur le port 40001/tcp.

Son but principal est de :

- Collecter toutes les données des agents ou d'autres serveurs.

- Prioriser les événements reçus.

- Corréler les événements provenant de différentes sources.

- Réaliser l'évaluation des risques en générant des alarmes.

- Stocker les événements dans la base.

1.1.1. Les fichiers essentiels

Tous les fichiers de configurations (configuration globale, directives, base de réputation, etc.) sont stockés sous le répertoire /etc/ossim/server/.

1.2. Corrélation par « directive »

1.2.1. Composition d'une directive

L'analyse se...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Open Source Security Information Management (OSSIM) - Partie 1

Magazine
Marque
MISC
Numéro
62
Mois de parution
juillet 2012
Spécialité(s)
Résumé

OSSIM est un gestionnaire d'information de sécurité basé sur des technologies open source. Son objectif est de centraliser et d’analyser l'information de sécurité, venant de différentes sources d'outils open source, et de prendre les décisions adéquates tout en gardant un suivi.Il possède un ensemble d'outils intégrés permettant une multitude de possibilités de traitement de l'information. Il permet de fiabiliser les alertes et donc d'éviter un maximum de faux positifs grâce à la corrélation des événements. Sa gestion des événements permet une levée d'alarme très fine, et l'ouverture de ticket pour les suivis. Cette première partie présente OSSIM et le fonctionnement de l'agent. La seconde sera sur le serveur et le framework.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous