« WebAuthn » : enfin la fin des mots de passe ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
98
Mois de parution
juillet 2018
Domaines


Résumé
« WebAuthn » pour « Web Authentication » est le nouveau standard du W3C, dont l’objectif est de remplacer U2F pour enfin permettre de s’authentifier sans mot de passe. Comment fonctionne-t-il ? Et va-t-il réussir à s’imposer ?


Le mot de passe est à la fois le mécanisme d’authentification le plus populaire et un échec en termes de sécurité, si bien que des tentatives d’amélioration ont vu le jour, telles des pansements sur une jambe de bois : captcha et verrouillage de compte pour tenter de contrer les attaques par force brute, gestionnaire de mots de passe pour rendre possible la recommandation d’avoir un mot de passe différent par site ou usage, imposition de règles de complexité et de renouvellement pour tenter d’interdire les mots de passe faibles, introduction d’un second facteur (2FA) pour limiter la casse en cas de découverte ou de vol par phishing, passage aux phrases de passe pour faciliter la saisie et augmenter la complexité. Mais le cœur du problème demeure… Et la multiplication des fuites de bases de mots de passe ne fait que le confirmer. Et si nous faisions, enfin, sans ? Ou plutôt : autrement !

Au risque de se répéter, la théorie mentionne trois familles...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Les environnements sécurisés

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

De plus en plus de téléphones et d’objets connectés intègrent un mode d’exécution ou une puce dédiée à la sécurité. Entre les TEE, Secure Enclave, Titan, TPM, cryptoprocesseur, etc. il devient compliqué de s’y retrouver. Pourquoi cette multiplication des puces ? Est-ce vraiment plus sûr ? Cet article tente de répondre à ces questions.

Monter son lab virtuel avec Kali Linux et VulnHub sous VirtualBox

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
50
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous allons mettre en place un virtual lab, un environnement de travail virtuel. Cet environnement vous permettra de créer, exécuter et détruire à volonté des VM vulnérables. Tout ceci sera fait dans un réseau virtuel, que nous allons créer, afin que ces machines vulnérables ne soient pas exposées sur Internet ni même sur votre réseau LAN, et éviter qu’un pirate puisse les retourner contre vous. Votre machine d’attaque sera également une machine virtuelle, sous Kali Linux, afin de ne pas utiliser votre machine de tous les jours pour vous connecter aux machines vulnérables, pour les mêmes raisons de sécurité. Kali Linux sera dans le réseau virtuel protégé pour pouvoir communiquer avec les VM vulnérables, et aura une carte réseau supplémentaire pour pouvoir accéder à Internet, être mise à jour, etc.

Côté livres…

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
23
Mois de parution
février 2021
Domaines
Résumé

Voici quelques livres, pour certains des incontournables à avoir dans sa bibliothèque, pour d’autres il s’agit de publications récentes qui ont attiré notre attention.