Usages et évolutions des cryptomonnaies : où en sommes-nous aujourd'hui ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialité(s)


Résumé

Il y a 3 ans, j’écrivais dans ces colonnes un article de présentation sur les monnaies cryptographiques [1]. Dix ans après son invention, le premier prototype du genre (le Bitcoin) atteignait les 4000 € suscitant un intérêt probablement plus soutenu que ne l’avait espéré son mystérieux créateur. Cette année, la valeur du Bitcoin s’est installée presque un semestre au-dessus des 40 000 € (pour avoisiner les 30 000 € au moment de la rédaction de cet article). De lente montée en pics vertigineux (to the moon!) revenons sur ce qui fait le succès de ce logiciel libre qui devait transformer la société, mais aussi sur ses limites, ses alternatives et leurs usages comme les NFT (Non Fungible Tokens).


1. Le Bitcoin, un notaire électronique

1.1 Principes

Le Bitcoin, faut-il encore le présenter, est une monnaie numérique, sans pièces ni billets. Elle se présente comme l’argent d’un prêt bancaire : des nombres sur écran. Les deux sont intangibles et créés à partir de rien, ou presque. Pour la banque, l’argent est créé contre une promesse de remboursement jugée suffisamment crédible par l’établissement, pour le Bitcoin, la création s’opère à l’issue d’intenses calculs informatiques. Dans les deux cas, c’est la confiance des utilisateurs dans le système concerné qui fait tenir le château de cartes, dans les deux cas, il ne s’agit que d’une écriture dans un registre. Et dans les deux cas, vous ne pouvez pas venir réécrire le registre à votre guise. Puisque les erreurs de la banque (en votre faveur) sont rares, les commerçants leur font confiance quand vous proposez d’acheter un produit par carte de crédit.

Puisqu’il est...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Installer un portefeuille Bitcoin et effectuer un paiement

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
104
Mois de parution
novembre 2017
Spécialité(s)
Résumé
Effectuer un paiement en Bitcoin est une opération appelée à devenir courante vu le succès des monnaies numériques par chiffrement. Toutefois, ce n’est, sur le principe, pas tout à fait aussi simple qu’envoyer un courriel, et encore, en considérant ici leur version chiffrée… Nous allons donc consacrer ce tutoriel à regarder les différentes étapes de ce processus d’un peu plus près.

Monnaies cryptographiques : du Bitcoin au LHC@home

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
104
Mois de parution
novembre 2017
Spécialité(s)
Résumé

Le monde est doté de monnaies basées sur le chiffrement depuis presque une décennie, avec l’invention du Bitcoin en 2008. Le pari était osé : inventer une valeur et il est réussi avec une cote avoisinant les 4000 € en cet automne 2017. Si le cours du Bitcoin atteste de ses qualités (et de la confiance qu’il inspire à ses utilisateurs), il ne saurait éclipser ses défauts, que déjà de nombreuses monnaies alternatives proposent de corriger.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous