Utiliser un traceur de découpe avec Inkscape

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
102
Mois de parution
juillet 2017
Spécialité(s)


Résumé

Dans le cadre des loisirs créatifs et de projets DIY (Do It Yourself), on est souvent amené à découper des formes complexes sur des matériaux différents : carton, papier autocollant, vinyle... Il est bien sûr possible de réaliser cela à l’aide d’un cutter et de beaucoup de patience et de dextérité, mais l’utilisation d’un traceur de découpe permet d’aller beaucoup plus rapidement et tout en restant très précis. La plupart du temps, ce type de matériel est livré avec un logiciel propriétaire non disponible sous Linux ! Voyons comment l’utiliser directement depuis Inkscape.


Introduction

Un traceur ou table traçante ou « plotter » est un périphérique d'impression informatique pour les impressions graphiques en mode trait (plan, dessin technique essentiellement) [1]. Il s’agit de déplacer un stylo dans un plan XY pour réaliser des dessins au trait. Arrivés dans les années 60 (cf. figure 1, une table traçante à l’École des Mines d'Aix-la-Chapelle 1970), les traceurs ont progressivement été remplacés par des imprimantes jet d’encre grand format. En ce qui concerne la technique d’impression, le dessin ou tracé était réalisé à partir d’une suite de commandes élémentaires formant un langage graphique rudimentaire : « prendre plume », « lever plume », « baisser plume », « se déplacer en X-Y », « prendre feuille », « éjecter feuille », etc. Les trois langages graphiques en codage ASCII les plus courants étaient HP-GL et son successeur HP-GL/2 de Hewlett-Packard, et DMPL de Houston Instruments.

Ainsi pour...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne
Références


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Utilisez GitLab pour la gestion globale de vos projets en équipe

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

D’après Wikipédia, GitLab est un « logiciel libre de forge basé sur Git [1] proposant les fonctionnalités de wiki, un système de suivi des bugs, l’intégration continue et la livraison continue » [6]. Il est développé par la société GitLab Inc. et est très utilisé par les entreprises informatiques, mais aussi les centres de recherche et les équipes produisant des logiciels libres. Sa première version date d’octobre 2011 et il n’a pas cessé d’évoluer depuis. GitLab est donc une plateforme permettant d’héberger et de gérer des projets dans leur ensemble. Elle offre la possibilité de gérer ses dépôts Git et permet une gestion de tout le processus de développement de l’idée à la production. Elle propose ainsi une collaboration simple et efficace entre les différents participants d’un même projet.

Annotez et complétez vos PDF avec Xournal++

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
118
Mois de parution
mars 2020
Spécialité(s)
Résumé

Xournal ++ est une application de prises de note et de dessin à l’aide d’un stylet ou de la souris. L’une de ses fonctionnalités très utile permet d’ouvrir un fichier PDF et de réaliser des annotations sur ce dernier. Voyons en détail l’utilisation de ce petit utilitaire libre très pratique.

Créez facilement des applications graphiques tactiles avec Python et Kivy

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
46
Mois de parution
octobre 2019
Spécialité(s)
Résumé
Dans le numéro 106 de Linux Pratique nous avons vu comment développer des applications graphiques pour petits écrans tactiles en python avec pySDL2, un « wrapper » python vers la bibliothèque SDL2. Cependant, cette dernière est très limitée en termes de widgets graphiques. Nous allons découvrir ici la bibliothèque Kivy qui est très complète et vous permettra de réaliser des interfaces graphiques complexes sans trop d’efforts.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous