Objectif sécurité : on passe en Raid 1

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
92
Mois de parution
novembre 2015
Spécialité(s)


Résumé
Souvent quand on monte une machine pour soi, que ce soit un serveur ou une station de travail, on installe son Linux sur le disque disponible et on se dit qu'on fera des backups au fil de l'eau, sur le streamer installé sur le serveur ou sur un disque USB. Après le premier crash disque, on en monte un autre, on réinstalle son système et, si tout va bien, on ne perd qu'une journée à refaire les 3254 configurations qui vont bien.Au bout du deuxième ou du troisième crash, la moutarde nous monte au nez et on se prend à rêver d'avoir un second disque en miroir dans sa machine. Cependant le système est déjà réinstallé, on a déjà refait cette $£%%*@% de conf pour la énième fois et on ne veut surtout pas tout recommencer.Heureusement, il existe une méthode pour nous sortir de ce mauvais pas, sans perdre aucune donnée. Nous allons vous la décrire.

1. Rappel : le Raid, qu'est-ce que c'est ?

RAID signifie Redundant Array of Inexpensive (or Independant) Disks. Ce concept a été défini en 1987 à l'université de Californie à Berkeley. Il consiste en l'assemblage de plusieurs disques physiques afin d'obtenir une configuration sécurisée et/ou permettant une accélération des accès disques par un mécanisme de striping, c'est-à-dire en répartissant les accès sur plusieurs disques.

Les termes clés du Raid sont :

- Striping : entrelacement des données sur plusieurs disques. On peut aussi parler de « volumes agrégés par bande » ;

- Mirroring : écriture simultanée sur plusieurs disques, comme si chacun était le miroir des autres ;

- Error correction : somme de contrôle des données qui permet de reconstruire ces dernières si l'un des disques meurt ;

- Stack : « pile » logique de disques ou de partitions. Le Raid peut se faire en effet sur des disques entiers ou sur des partitions.

Afin de savoir de quoi on parle,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Les VPN : encapsulation et chiffrement

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
56
Mois de parution
février 2023
Spécialité(s)
Résumé

Lorsque l'on veut transporter des données de façon sécurisée, il faut s'assurer de deux choses. D'une part, que les données reçues n'ont pas été altérées – volontairement ou non –, d'autre part qu’elles ne puissent pas être lues par des tiers, on parle alors de chiffrement. En fonction des choix effectués, nous verrons que sur la totalité d’une trame des morceaux plus ou moins grands sont chiffrés et/ou authentifiés. Les trois solutions de VPN que nous avons retenues : OpenVPN, IPSec et WireGuard utilisent des modus operandi différents que nous allons passer en revue.

IPSec, la voie officielle du VPN

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
56
Mois de parution
février 2023
Spécialité(s)
Résumé

IPSec est la version « officielle » de tunneling pour TCP/IP. Il a été développé pour IPv6 puis backporté vers IPv4. Mais depuis il a un peu vieilli même si c’est l’outil professionnel par excellence. Il est disponible sur toutes les plateformes. Même si sa mise en œuvre est un peu plus complexe que celle d’OpenVPN et nettement plus que celle de WireGuard.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 59 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous