Créez facilement votre console de jeu rétrogaming multiplateforme avec Recalbox !

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
103
Mois de parution
septembre 2017
Domaines


Résumé
Les jeux vidéos... ils ont bercé notre enfance, et évoquent en chacun de nous une certaine nostalgie. Seulement voilà : racheter aujourd’hui des consoles et des jeux d'époque devient vraiment compliqué. La demande (et la hype) est telle que ça coûte aujourd'hui (très) cher, demande (énormément) de temps pour trouver tel ou tel jeu, prend (beaucoup) de place, et nécessite désormais (un peu) de bricolage (après trente-cinq ans de bons et loyaux services, la célèbre « prise Péritel » n'est plus obligatoire, donc, plus présente sur les téléviseurs commercialisés depuis juillet 2015). C'est là qu'intervient... l'émulation. Autrefois cantonnée aux PC et aux bidouilleurs, beaucoup de chemin a été parcouru. Désormais, avec un investissement limité, un peu de récup' et de recyclage, vous pouvez tirer le meilleur du jeu vidéo d’hier avec les dernières technologies d’aujourd’hui (manettes sans fil, HDMI, sauvegardes USB…) en montant votre propre mini-console de jeu rétrogaming !

Outil utilisé : Recalbox OS 4.0.1 (ou supérieur) pour Raspberry Pi (0/1/2/3)

Recalbox, retrogaming... kézako ?

Recalbox (https://www.recalbox.com/) est un système d'exploitation gratuit et open source développé bénévolement par une équipe de français passionnés et intégralement traduit en plus de 20 (!!)langues (français, anglais, espagnol, portugais, italien, allemand, chinois, thaïlandais, basque suédois, turc, catalan, arabe, grec, coréen, norvégien, japonais, russe, hongrois...). Cet OS (presque*) entièrement dédié au rétrogaming (les jeux vidéos de notre enfance) a pour vocation de proposer aux néophytes et aux technophobes une solution d’émulation quasi plug and play et totalement préconfigurée. Grâce à leur énorme travail de développement, d'intégration et de simplification, et en s'appuyant sur le succès du petit ordinateur low-cost Raspberry Pi, Recalbox entend rendre l'émulation simple... mais aussi accessible au plus grand...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

MiSTer : La solution rétro ultime ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Imaginez, un matériel unique capable de simuler fidèlement n'importe quel ordinateur, console et borne d'arcade rétro, sans émulation et vous donnant accès à une collection presque infinie de programmes, de démos et de jeux. Le tout compatible avec du matériel moderne (HDMI, USB, etc.), activement développé et accessible pour un budget raisonnable (mais pas économique pour autant). Cette solution existe, c'est MiSTer !

Programmation avec le 6502 : découverte de la NES

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Dans les articles précédents, nous avons étudié de près le langage d'assemblage du microprocesseur 6502. Et même si j'ai essayé d'étayer le tout avec beaucoup d'exemples, tout cela est resté très théorique. Aujourd'hui, nous allons vraiment passer à la pratique en réalisant des programmes graphiques pouvant s'exécuter sur une véritable console NES ou sur un émulateur.

Programmation avec le 6502 : trigonométrons !

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

Lors du précédent article, nous avons parcouru les différents modes d'adressage du 6502, ce qui nous a permis d'élaborer quelques algorithmes simples, notamment pour réaliser des additions ou soustractions sur des nombres entiers de plus de 8 bits et même, des multiplications. Aujourd'hui, nous allons continuer dans cette voie en nous intéressant à la division et même aux nombres décimaux (à virgule), ce qui nous permettra de mettre un pied dans le monde effrayant de la trigonométrie !

Programmation avec le 6502 : adressage et mathématiques

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

L'article précédent était assez pessimiste et peut-être même un peu rébarbatif, avec cette liste des instructions du 6502. On était arrivé à la conclusion que les possibilités de ce processeur étaient finalement assez limitées : opérations seulement sur 8 bits, pas de multiplications ni de divisions, pas de nombre à virgule, très très peu de registres utilisables (A, X et Y).

Faites dialoguer une carte Arduino avec un vieux Commodore 64

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines
Résumé

Il y a des jours où il nous arrive des idées saugrenues mais où, plutôt que de les chasser rapidement de notre esprit, on fonce tête baissée pour les mettre en œuvre. Le jour où je me suis mis en tête de connecter un Commodore 64 à une carte Arduino pour les faire communiquer était un de ceux-là. Pire encore, hors de question de faire cela en BASIC. Si c'est du C côté Arduino, ce sera aussi du C côté Commodore 64 !