Tribune : Pourquoi les associations doivent faire l'effort d'utiliser le plus grand nombre possible de logiciels libres ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
84
Mois de parution
juillet 2014
Domaines


Résumé

Avant d'aborder la question du lien entre associations en France et logiciels libres, il est important de mesurer ce que représentent les associations en France pour mieux mesurer le potentiel de migration vers le libre qui existe et les clés pour le favoriser. Les quelques chiffres repris ci-après sont issus de « l’instantané » [1] produit pour le mouvement associatif, qui est en quelque sorte la structure la plus importante en terme de représentation des associations en France. Ainsi, le nombre d’associations avoisinait en mars 2012, le nombre d’1,3 million. Il est estimé que cela représente 23 millions d’adhérents et 16 millions de bénévoles. Par ailleurs, fait important qu'il nous faut considérer pour cette tribune, car influençant la manière d'approcher les associations pour les inciter à adopter plus massivement le logiciel libre : plus de 85 % d'entre elles n’ont pas de salariés. Pour les structures exclusivement bénévoles, la sensibilisation individuelle ou grand public menée par de nombreux groupes d'utilisateurs de logiciels libres sur les territoires ou par les associations nationales telle l'April [2], est donc une action essentielle qui contribue à l'adoption de logiciels libres dans les associations. Enfin, pour terminer avec le panorama, on notera que : « La multiplication très rapide des collectifs, coordinations, comités et l’explosion des réseaux sociaux qui peuvent être considérés comme des associations de fait vont très vite conduire à reconsidérer cette évaluation qui est fondée pour l’essentiel sur le nombre d’associations repérées comme telles dans les guides communaux. »[3].


Laurent Costy est administrateur de l'April (http://www.april.org) et co-animateur du groupe de travail Libre Association (http://libreassociation.info). Par ailleurs, professionnellement, Laurent Costy est délégué fédéral en région Bourgogne et Franche-Comté pour la Fédération française des MJC.

libre-asso_FE4

1. Quelques données sur les associations

1.1 Les associations d'éducation populaire, une classe d'associations particulière

Il existe une classe d'associations sans doute plus sensible que les autres à la migration vers les logiciels libres : les associations de jeunesse et d'éducation populaire. En effet, les valeurs que ces associations portent et défendent convergent avec celles mises en avant par les libristes. Il reste difficile de définir [4] en une phrase ce qu'est l'éducation populaire, mais les logiques de partage, la formation tout au long de la vie, l'entraide, la coopération et la capacité à...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Trouver ses racines avec Ancestris

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Avec six millions d’adeptes en France, la généalogie a de beaux jours devant elle et a, tout comme bon nombre d’autres pans de notre société, profité de l’essor du numérique pour se moderniser et attirer un nouveau public. La mise en ligne d’archives départementales, la création de sites spécialisés et le développement de logiciels dédiés contribuent à son succès. L’équipe du projet Ancestris a bien voulu répondre à nos questions au sujet des spécificités de son logiciel libre de généalogie.

Entretien avec Philippe Biondi, figure historique de la scène de la sécurité informatique francophone

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
21
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Philippe Biondi est un expert bien connu du monde de la sécurité informatique, notamment pour la création de l’outil réseau Scapy ainsi que ses divers travaux, comme ceux autour d’Active Directory. Il a accepté de répondre à nos questions afin de revenir sur un parcours de presque 20 ans aujourd’hui dans le secteur de la sécurité des systèmes d’information.

Lorsque numérique et développement durable se rencontrent...

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
Mois de parution
mai 2020
Domaines
Résumé

Le monde Tech, on le sait, a du pain sur la planche pour limiter ses impacts environnementaux. Il faut avant tout que tout un chacun - de l’utilisateur lambda à la grande multinationale - ait conscience de son empreinte environnementale numérique et surtout, prenne l’habitude de faire avec ce qu’il a à sa disposition. Frédéric Bordage, expert indépendant en numérique responsable et porte-parole du site GreenIT.fr réunissant la communauté des acteurs de la sobriété numérique, nous explique ici les bonnes pratiques à mettre en place pour développer un « numérique responsable » à son échelle.

L’open source au cœur du partage de low-technologies : à la découverte du Low Tech Lab

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
114
Mois de parution
juillet 2019
Domaines
Résumé
Marier open source, basses ou « low » technologies et développement durable, tel est l’un des objectifs suivis par le Low Tech Lab, un collectif associatif qui se veut promouvoir les solutions utiles et durables. Pierre-Alain, l’un des porteurs de ce collectif a bien voulu nous éclairer davantage sur le sujet et répondre à nos questions.