Accroître les performances de son système : passer en RAID 1

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
82
Mois de parution
mars 2014
Domaines


Résumé
Commençons par mettre fin aux idées reçues : une installation de type RAID, bien que consistant à dispatcher des données sur plusieurs disques durs, n'est en aucun cas une technique de sauvegarde. La fonction première d'une telle configuration est surtout d'améliorer les performances du système de stockage. Et bien qu'elle permette de réduire le risque de perdre des données, elle ne dispense en aucun cas de faire des sauvegardes régulières...

1. Un peu de théorie

La technologie RAID fut créée en 1987, par un groupe de chercheurs de l'université de Berkeley. L'acronyme RAID signifie Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks («  regroupement redondant de disques indépendants » en français).

La particularité de l'architecture RAID réside dans sa capacité à combiner en une seule entité plusieurs périphériques de stockage peu coûteux, de sorte que l'ensemble offre une capacité, une fiabilité et des performances accrues (sauf dans le cas du RAID 0, où le nombre de disques est réduit). Le RAID offre en outre des débits particulièrement soutenus, même avec des disques bon marché.

Le principe est le suivant : en cas de défaillance d'un des disques, les autres continuent de tourner normalement et donc, le système continue de fonctionner. En outre, une fois le disque échangé, son contenu peut être automatiquement reconstruit à partir du contenu des autres disques et ce, pendant que le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.

Déploiements reproductibles dans le temps avec GNU Guix

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Pour la recherche scientifique comme pour d'autres domaines, on a souvent besoin de reproduire un environnement logiciel à l'identique non seulement sur différentes machines, mais aussi à différents instants dans le temps. Docker et les machines virtuelles, qui sont souvent la solution choisie pour répondre à ce besoin, ont des limitations qu’il est facile de ne pas voir. Cet article illustre l’utilisation de GNU Guix pour des déploiements reproductibles, au bit près, dans l’espace et dans le temps.

Générer et manipuler des images ISO

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Quand bien même leur usage s’est quelque peu atténué au profit d’autres supports de stockage de masse depuis plusieurs années, les CD-ROM et autres DVD-ROM ont toujours une utilité en 2020 : stockage de données, création de disques bootables (pour distributions GNU/Linux entre autres), disques multimédias... S’il est vrai que sa durée de vie a été surestimée à une époque (peut-être pour favoriser son utilisation), la bonne vieille galette n’est pas encore morte, et il lui reste encore de beaux jours à vivre.

Gérez vos projets Git en mode graphique avec GitKraken

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Je vous ai précédemment présenté GitLab [0], une forge logicielle utilisant Git vous permettant une gestion globale de vos projets en équipe. Comme nous l’avions vu, une connaissance minimale de Git était nécessaire pour l’utilisation de GitLab. Certains de vos collaborateurs ne sont peut-être pas à l’aise avec la ligne de commandes, ne veulent tout simplement pas l’utiliser ou encore ne veulent pas apprendre la syntaxe des commandes Git. GitKraken [1] est fait pour eux. Il leur permettra de réaliser toutes les opérations Git à l’aide d’une interface graphique.