Installation sans écran de Slackware sur un Raspberry Pi 3

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
207
Mois de parution
septembre 2017
Spécialité(s)


Résumé
Vous venez d'acheter un Raspberry Pi 3 et vous n'avez pas d'écran avec un connecteur HDMI à portée de main pour installer/paramétrer votre petit « jouet ». Qu'à cela ne tienne, un câble Ethernet suffira ! Je vous propose également de voir comment on peut utiliser un autre système Linux que la distribution de référence Raspbian, en installant par exemple une Slackware.


Comme indiqué sur le site de la fondation Raspberry Pi [1], il existe plusieurs systèmes d'exploitation supportés par ce petit ordinateur de poche à base de processeur ARM, comme Raspbian, Ubuntu Mate, OSMC, LibrELEC, Pinet, RISC OS, etc. La fondation propose même l'installateur NOOBS (New Out Of the Box Software) qui permet à un débutant d'installer un système Linux sur un Raspberry Pi.

Comme j'aime bien sortir des sentiers battus, et que sur mon ordinateur personnel j'utilise le système Slackware Linux depuis bien longtemps déjà, j'ai tout de suite voulu essayer d'installer ce système sur mon premier Raspberry. Vous allez donc découvrir dans ce qui suit, comment installer SARPi [2] (Slackware ARM on Raspberry Pi) sans écran avec uniquement une connexion réseau !

Mais si vous êtes plutôt un inconditionnel de Debian, sachez tout de même que l'installation de Raspbian sans écran est bien entendu également possible. Une simple recherche sur Internet devrait vous...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Sécurisez vos noms de domaine avec DNSSEC

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
225
Mois de parution
avril 2019
Spécialité(s)
Résumé

Le service DNS (Domain Name System) est depuis les années 1980 un des composants essentiels du fonctionnement d’Internet, car il permet notamment la conversion d’un nom de domaine en adresse IP (et l’inverse également). Il a été la cible de plusieurs attaques comme l’usurpation d’identité DNS (DNS ID Spoofing [1]) et la pollution de cache (DNS cache poisoning [1] [2]). Avec la mise en place d’une zone racine « signée » en janvier 2010 ([3]), il est désormais possible de vérifier les données reçues par le système DNS en activant DNSSEC (Domain Name System Security Extensions [4]). Je vous propose donc de voir comment mettre en œuvre tout cela.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Les listes de lecture

7 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La SDR permet désormais de toucher du doigt un domaine qui était jusqu'alors inaccessible : la réception et l'interprétation de signaux venus de l'espace. Découvrez ici différentes techniques utilisables, de la plus simple à la plus avancée...
8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Au-delà de l'aspect nostalgique, le rétrocomputing est l'opportunité unique de renouer avec les concepts de base dans leur plus simple expression. Vous trouverez ici quelques-unes des technologies qui ont fait de l'informatique ce qu'elle est aujourd'hui.
9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
S'initier à la SDR est une activité financièrement très accessible, mais devant l'offre matérielle il est parfois difficile de faire ses premiers pas. Découvrez ici les options à votre disposition et les bases pour aborder cette thématique sereinement.
Voir les 28 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous