Programmation de droid : le client lourd

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2010


Résumé

Dans cet article, nous allons voir comment faire une application de carnet d’adresses électronique en mode 3 tiers. Autrement dit, nous allons aborder la mise en place d’une couche de persistance via Hibernate, la notion de couche métier, et enfin une couche d’interface graphique. J’avais en effet envie de montrer (et c’est le principal but de ces lignes) comment, en découpant bien notre application, et en choisissant avec soin les briques de base, il est possible de fournir 2 interfaces graphiques très différentes. La première est une interface type « client lourd » à utiliser sur son PC de bureau. La deuxième permet d’utiliser les mêmes données que la précédente, mais fonctionnera sur le téléphone portable de Google « Android ».


1. Présentation de notre application de carnets d’adresses

Le but de cet article est de voir comment faire une petite application de carnets d’adresses électronique qui puisse avoir plusieurs interfaces graphiques différentes. Le but du jeu est donc qu’avec chacune des interfaces, nous accédions aux informations du carnet contenues dans une base de données.

Avec ce synopsis, il y a au moins deux façons de faire notre film.

La technique du programmeur a l’ancienne. Ce genre de personnage va monter son application de A à Z en optimisant son code pour que cela marche bien. Le principal avantage de cette approche est un programme relativement court, bien écrit et rapide.

Enfin le premier désavantage de cette approche est un temps de développement plus long. Le deuxième, et non des moindres, est que ce type de programmeur est un artisan, un esthète de l’informatique. L’un dans l’autre, cela peut se révéler sympathique, mais le principal souci est...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Tomcat en version « Stateless »

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
193
Mois de parution
mai 2016
Spécialité(s)
Résumé
Le but de cet article est de faire les modifications nécessaires afin de rendre Tomcat « clusterisable » en mode stateless pour des applications Java Rich Internet Application. Au menu de l'article, on ouvrira le ventre d'un serveur J2EE pour faire les modifications indispensables au processus de sauvegarde de session.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous