Buildpacks ou Dockerfile, lequel choisir ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
52
Mois de parution
octobre 2021
Spécialité(s)


Résumé

Le processus de créer une image Docker est toujours sujet à débat : il y a les pros Dockerfile et les antis, ceux qui pensent que c'est simple, et ceux qui ne comprennent pas pourquoi cette responsabilité devrait « shifter » vers eux. Et c'est vrai, créer une image Docker n'est pas si simple : on ne s'improvise pas expert en packaging du jour au lendemain. Par chance, il existe une alternative out-of-the-box au classique Dockerfile : les Buildpacks.


J'ai longtemps travaillé côté ops dans ma carrière, et honnêtement, je ne trouve rien à redire quand Docker prétend qu'un Dockerfile n'est rien de plus qu'un fichier texte dans lequel on place les instructions d'installation d'une application. Pourtant, durant les formations que j'ai pu donner, j'ai pu me rendre compte que cette « simplicité » n'avait rien d'évident en réalité et que la plupart des devs souffraient souvent du processus de création d'images, tandis que les ops n'en maîtrisaient pas toujours tous les enjeux. D'accord, après avoir googlé pendant quelques minutes il est facile d'avoir « un truc » qui marche ; mais ce truc qui marche est souvent bien loin d'être optimisé et risque de présenter bon nombre de failles de sécurité. C'est pourquoi j'ai toujours eu un faible pour les buildpacks : exit Dockerfile, il suffit de présenter au builder notre code et hop, ils se chargent de tout le reste. Dans cet article, je vais vous présenter aussi...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Pas de bras, mais quand même du chocolat : l'ère des assistants vocaux

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
249
Mois de parution
juin 2021
Spécialité(s)
Résumé

Nos interactions avec les ordinateurs (et autres smartphones) sont dignes du Moyen Âge. Qu'est-ce qui a réellement changé en la matière, ces 50 dernières années ? Rien : nous avons juste remplacé notre bon vieux clavier mécanique par un clavier virtuel, la belle affaire ! Pourtant, nous pouvons faire mieux, et nous devons faire mieux : bienvenue dans l'ère des assistants vocaux virtuels ! Nous allons découvrir ensemble ce qu'ils sont, et créer notre première application vocale.

Google Skaffold

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
237
Mois de parution
mai 2020
Spécialité(s)
Résumé

J'aime par-dessus tout les choses simples et, selon moi, si je dois faire la même chose deux fois, c'est qu'il est temps d'automatiser. Quand je développe une application, j'ai régulièrement besoin de la déployer et de la tester ; aussi, j'ai mes astuces. Mais depuis quelque temps, je dois aussi conteneuriser cette même application, et voilà maintenant que je dois également la kuberneteuriser. Et mxxxx !

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous