Techniques de persistance Active Directory basées sur Kerberos

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
20
Mois de parution
octobre 2019
Domaines


Résumé

Cet article étudie les techniques de persistance Kerberos permettant un maintien efficace et furtif dans un domaine Active Directory suite à une compromission. Les concepts et outils utilisés à des fins offensives seront présentés dans l’article, ainsi que des moyens de remédiation défensifs en cas de suspicion de compromission.


Active Directory est la mise en œuvre par Microsoft de services d'annuaire permettant l’authentification d’utilisateurs et une gestion centralisée des ressources, telles que les postes de travail et serveurs d’un SI (Système d’Information).

Au cœur de la sécurité des SI, et la cible de nombreuses récentes attaques informatiques, la sécurisation de l’Active Directory est un enjeu pour les entreprises. Suite à la compromission d’un domaine, un attaquant cherchera naturellement à établir une persistance durable, lui permettant par la suite d’exfiltrer les données sensibles ou compromettre les activités métiers sur une durée prolongée.

Parmi les différentes techniques de persistance, l’usage de tickets Kerberos permet de maintenir une persistance sans modification des données du domaine tandis que l’exploitation des faiblesses des extensions offertes dans l’implémentation du protocole Kerberos par Microsoft offre la possibilité de persister...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.

Spectre, 3 ans après

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Spectre, et son pendant Meltdown, est une faille qui repose sur l’architecture moderne de nos processeurs. Dans cet article, nous verrons l’impact que cette vulnérabilité a eu sur le développement d’applications web.

Les protections des Secure Elements contre les attaques physiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Écrire du code sécurisé sans bug ni vulnérabilité n’est pas suffisant pour protéger un système contre des attaques matérielles. Les circuits sécurisés, ou Secure Elements, sont de vraies forteresses numériques capables de résister à des attaques évoluées, qui requièrent parfois des moyens colossaux. Que se cache-t-il derrière ces petites puces ?