FreeOTP : authentification VPN à 2 facteurs open source

Magazine
Marque
MISC
Numéro
95
Mois de parution
janvier 2018
Domaines


Résumé

Cet article relate un retour d'expérience sur le développement d'une solution « sexy » pour allier sécurité et réduction des coûts. Cette dernière consiste à associer une authentification Active Directory et un token utilisant l'application Google Authenticator afin de former une authentification à 2 facteurs pour un VPN d'entreprise.


Nous disposions d'une solution d'authentification à 2 facteurs du marché. Celle-ci ne nous satisfaisait pas, notamment à cause de la médiocre qualité de l'interface d'administration (20 minutes et 2 Xanax pour ajouter un utilisateur). Cependant, les besoins en mobilité augmentant, nous avions besoin de racheter des licences. Le devis de XXk€ étant trop salé par rapport à la valeur ajoutée de la solution, nous avons donc étudié la possibilité de nous passer de celle-ci.

1. B.A-BA de l'authentification à 2 facteurs

Pour résumer, les différents facteurs d'authentification peuvent être regroupés en 3 catégories.

Premièrement, il y a « ce que je sais » : quelque chose que l’on peut apprendre comme un mot de passe.

Deuxièmement, il y a « ce que je possède » : un objet physique ou dématérialisé, tel qu’une clé, une carte à puce, un certificat cryptographique, ou un jeton à usage unique, plus communément appelé OTP pour « One Time...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite
Références

[GAPAM] GitHub de Google Authenticator : https://github.com/google/google-authenticator

[FREERAD] Documentation de FreeRadius : http://freeradius.org/doc/

[PYOTP] GitHub de la bibliothèque pyotp : https://github.com/pyotp/pyotp

[WAUTH] Site web de l'application WinAuth : https://winauth.com/

[TOTPGUI] GitHub de ma GUI pour Windows : https://github.com/Plopi42/TotpGui



Articles qui pourraient vous intéresser...

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.

Introduction au dossier : Sécurité de l’orchestrateur Kubernetes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Ce dossier s’intéresse à un système de plus en plus déployé aujourd’hui, à savoir l’orchestrateur Kubernetes. Au-delà de l’effet de mode évident dans son adoption actuelle, l’intérêt croissant pour ce projet nous amène forcément à nous poser une question essentielle : qu’en est-il de sa sécurité ? Devenu un standard de facto pour l’orchestration de conteneurs, Kubernetes, qui signifie gouvernail en grec, présente une architecture complexe et les possibilités de se tromper avec des conséquences importantes pour la sécurité d’un cluster sont nombreuses.