Automatisez l'administration de vos serveurs en toute simplicité avec Rundeck !

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
86
Mois de parution
novembre 2014
Spécialité(s)


Résumé
Effectuer des tâches répétitives n'est pas source de plaisir en général. En effet, déployer un script, une application, ou toute autre chose plus d'un certain nombre de fois mérite une petite réflexion, un bon outil pour être efficace dans son travail et surtout, ne pas se lasser. Rundeck [1] semble remplir cette mission, du moins pour moi, c'est ce qu'il a fait !

1. Pourquoi Rundeck ?

Avant toute chose, ce logiciel est publié sous licence Apache 2.0 [2].

1.1 Phase 1 : plantons le décor

Dans la société qui m'emploie, j'ai voulu déployer l'outil de gestion de parc GLPI. Rien de bien compliqué pour toutes les machines du personnel administratif tournant sur un OS bien connu, dont je ne citerai pas le nom. J'ai voulu pousser la gestion aux machines de production qui, elles, tournent sous GNU/Linux et plus particulièrement sous Fedora. Ces machines ne sont pas configurées pour se connecter au Net (nul besoin en production) et plusieurs versions de releases peuplent le parc (5, 8, 15, 16, 20), ce qui n'est pas gênant en soi, le logiciel ERP tournant dessus embarque sa propre version de Java.

Ce qui était le plus embêtant était le déploiement de FusionInventory, le module complémentaire de recensement pour GLPI. Après quelques recherches sur le Net, j'ai réussi à trouver et à configurer une version « portable » qui fonctionne sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Areca, une solution de sauvegarde puissante pour tous

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
82
Mois de parution
mars 2014
Spécialité(s)
Résumé
On ne dira jamais assez que les données doivent être sauvegardées, que ce soit sur le disque dur (à plusieurs endroits, c'est mieux), sur un serveur, ou dans le cloud. Cela afin d'éviter une catastrophe qui risque de coûter cher, surtout si l'on veut à tout prix récupérer le contenu d'un disque dur et que l'on doit l'envoyer à une société spécialisée.

Collabtive, la gestion de projet facile à prendre en main !

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
26
Mois de parution
février 2013
Spécialité(s)
Résumé
Je vous avez parlé, dans le numéro de Linux Pratique N°71 (mai/juin 2012), d'une solution full web de gestion de projet nommée Feng Office. Je vous propose aujourd'hui un autre outil, plus simple, tout aussi agréable d'un point de vue fonctionnel et ergonomique : Collabtive.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous