Est-ce que tout le monde peut et doit adopter le logiciel libre ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
186
Mois de parution
octobre 2015
Spécialité(s)


Résumé
Depuis quelques années, des logiciels libres grand public existent et à l'origine du logiciel libre, il y a cette idée de fournir la liberté à tous les utilisateurs. De nombreuses entreprises proposent aussi des solutions basées sur du logiciel libre, il existe de nombreux tutoriels, des listes de logiciels libres par grands types d'usage, etc. Alors, tous utilisateurs du logiciel libre ?


Les logiciels libres sont probablement de meilleure qualité que les logiciels propriétaires, souvent moins chers, et aujourd'hui couvrent la plupart des besoins informatiques. Pourtant, ils ne sont pas dominants chez les utilisateurs finaux, particuliers, petites entreprises. La théorie économique des rendements croissants d'adoption permet d'expliquer simplement ce phénomène.

Les logiciels libres sont probablement de meilleure qualité que les logiciels propriétaires, souvent moins chers, et aujourd'hui couvrent la plupart des besoins informatiques. Pourtant, ils ne sont pas dominants chez les utilisateurs finaux, particuliers, petites entreprises. La théorie économique des rendements croissants d'adoption permet d'expliquer simplement ce phénomène.

J'ai assisté, il y a quelques semaines, à une conférence de Richard Stallman, à Brest, 20 ans après sa première visite dans cette ville. Organisée par différents acteurs locaux ayant pour but de promouvoir la culture...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? 3. Les modèles d'affaire des entreprises du libre

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
174
Mois de parution
août 2014
Spécialité(s)
Résumé
Les logiciels libres sont souvent gratuits. Et malgré la gratuité, certaines entreprises vivent de la vente de ces logiciels et des services associés. Troisième volet d'une série consacrée aux questions non-techniques posées par le logiciel libre, cet article discute des modèles d'affaires des entreprises du « libre » et leur implication dans les communautés de développement.

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? 2. Participation et organisation d'un projet libre

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
173
Mois de parution
juillet 2014
Spécialité(s)
Résumé
Pourquoi et comment contribuer à un projet libre ? Est-ce que le travail coopératif n'existe que sur Internet ? Est-ce plus facile dans le cas du logiciel ? Cet article présente les grandes caractéristiques de l'organisation des communautés libres, du pourquoi les personnes contribuent.

Qu'est ce qu'un logiciel libre ? 1. Histoire et définition

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
172
Mois de parution
juin 2014
Spécialité(s)
Résumé
Les logiciels libres sont souvent gratuits. Mais les logiciels gratuits ne sont pas toujours libres. Et malgré la gratuité, tout le monde n'utilise pas ces logiciels et certaines entreprises vivent de la vente de ces logiciels et des services associés. Cet article, sur l'histoire et la définition du libre, est le premier d'une série qui se propose de répondre aux questions non techniques sur ce qu'est le libre.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous