CVE-2022-21340 : ou comment ouvrir les JAR sans en mettre partout

Magazine
Marque
MISC
Numéro
134
Mois de parution
juillet 2024
Spécialité(s)


Résumé

Depuis ses origines et jusqu’à des mises à jour récentes des versions 8, 11 et 17, les archives Java, étaient comme une boîte de chocolats : on ne pouvait jamais savoir si on allait faire tomber la JVM… ou bien l’Android RunTime dans Android 13.


La méthode utilisée par OpenJDK pour extraire les informations contenues dans une archive Java (ou fichier JAR) était assez peu regardante quant aux ressources utilisées jusque relativement récemment. Si, par analogie, le contenu du JAR était de la confiture, on peut dire que OpenJDK s’en mettait partout sur le tas. Et tout autant que sur les doigts, la confiture ça colle !

Le ramasse-miette (ou garbage collector) a beau se démener, il était assez aisé de geler la machine virtuelle… dans le cas d’OpenJDK et celui d’Android 13.

1. Identification du code vulnérable

1.1 D’où vient le problème ?

Le problème date des origines d’OpenJDK, lors de son premier commit (appelé initial load) en 2007 dans ${java.base}/share/classes/java/util/jar/Attributes.java [1].

Pour traiter un fichier JAR, un programme Java s’aide des métadonnées contenues dans un fichier META-INF/MANIFEST.MF (que l’on appellera fichier Manifest) inclus dans ce même fichier...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne
Références

[1] OpenJDK, Initial Load commit de OpenJDK-7, https://hg.openjdk.org/jdk7/jdk7/jdk/file/37a05a11f281/src/share/classes/java/util/jar/Attributes.java, visité le 5 février 2024

[2] OpenJDK, The Java Monitoring and Management Console (jconsole), https://openjdk.org/tools/svc/jconsole/, visité le 7 février 2024

[3] Sean Coffeys, Correctif de CVE-2022-21340, https://github.com/openjdk/jdk17u/commit/f2cb3d0f6cf16d12abd811b42484a0b7df8fd124, visité le 5 février 2024

[4] OpenJDK, Commit limitant la taille du fichier Manifest à 8 puis 16 Mo, https://github.com/openjdk/jdk/commit/ecd0bc1d6205d1d1eca67cbfb9d4deaeb65739aa, https://github.com/openjdk/jdk/commit/e47a84f23dd2608c6f5748093eefe301fb5bf750

[5] T.Riom & A.Bartel, An In-Depth Analysis of Android’s Java Class Library: its Evolution and Security Impact, https://www.abartel.net/static/p/secdev2023-AndroidJCL.pdf, visité le 5 février 2024

[6] Android, Correctif de CVE-2022-21340 dans Android, Android, https://cs.android.com/android/_/android/platform/libcore/+/4c551dbec6cf5f10f6bd269a2f5451ada352e1cc, visité le 5 février 2024

[7] SES group - Umeå Universitet, Application exploitant CVE-2022-21340 sur Android 13, https://github.com/software-engineering-and-security/AndroidsJCL-SecDev23/tree/main/RQ3-Exploit, visité le 5 février 2024

[8] SES group - Umeå Universitet, Vidéo du déni de service sur Android, https://www.youtube.com/shorts/ybUCuvrV3-E, visité le 5 février 2024



Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Désamorcer des bombes logiques

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Spécialité(s)
Résumé

Aujourd’hui, les développeurs de code malveillant sont capables de contourner les mesures de sécurité et les techniques d’analyse les plus poussées grâce à de simples mécanismes appelés « bombes logiques ». Un exemple significatif est le Google Play qui accepte toujours des applications malveillantes pouvant déjouer ses barrières de sécurité. Cette introduction aux bombes logiques permet de sensibiliser sur les différentes solutions pouvant être mises en place pour détecter ces artifices.

De l'utilisation d'une bibliothèque à l'exécution d'un code arbitraire

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
Mois de parution
juillet 2020
Spécialité(s)
Résumé

Dans cet article, nous présentons une vulnérabilité de la version 3.1 de Commons Collections. Cette vulnérabilité, nommée « CommonsCollections1 », permet à un attaquant l’exécution d’un code arbitraire ou Remote Code Execution (RCE). Ce travail reprend certains concepts des deux articles publiés dans les versions précédentes de MISC en 2018 et 2019 [1,2].

Désérialisation Java : une brève introduction au ROP de haut niveau

Magazine
Marque
MISC
Numéro
101
Mois de parution
janvier 2019
Spécialité(s)
Résumé

Les processus de sérialisation et de désérialisation Java ne manipulent que des données et non du code. Malheureusement, comme pour une chaîne ROP, il est possible de combiner des « gadgets » Java pour exécuter du code arbitraire lorsque la désérialisation s’effectue sur des données contrôlées par un attaquant. Nous présentons dans cet article une vulnérabilité de désérialisation affectant directement les libraires standards de la machine virtuelle Java.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Le combo gagnant de la virtualisation : QEMU et KVM

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

C’est un fait : la virtualisation est partout ! Que ce soit pour la flexibilité des systèmes ou bien leur sécurité, l’adoption de la virtualisation augmente dans toutes les organisations depuis des années. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur deux technologies : QEMU et KVM. En combinant les deux, il est possible de créer des environnements de virtualisation très robustes.

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 67 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous