Les codes fantastiques : quelques expansions POSIX

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
262
Mois de parution
mars 2023
Spécialité(s)


Résumé

Continuons cette série sur les codes fantastiques avec une implémentation POSIX de dirname assez élégante.


Body

Lors d’un git grep dans le code source de LLVM, j’ai remarqué ce petit extrait de code qui m’a rappelé un détail du shell POSIX qui m’a toujours amusé. Mais commençons par l’extrait en question :

DIR=${0%%`basename $0`}

Comme le suggère le nom de variable, ce fragment permet d’extraire la partie répertoire du chemin contenu dans ${0}. Pour cela, il utilise la commande basename qui va faire l’opération inverse — extraire le dernier composant d’un chemin — puis supprimer le résultat de cette commande de ${0} en vertu du séparateur %%. Cette syntaxe est normalisée et respectée par tout shell POSIX, ce qui peut justifier de l’utiliser à la place de la fonction intrinsèque dirname fournie, entre autres, dans bash.

On va regarder deux catégories de séparateurs qui peuvent influer sur l’expansion d’une variable. La première, évoquée dans notre exemple, permet de supprimer un suffixe ou un préfixe du résultat d’une expansion.

${a#*/}

s’évalue en ${a}, puis supprime le plus petit préfixe de ${a} qui satisfait l’expression */. La version où l’on double le croisillon, ${a##*/} procède de même, mais supprime le plus long préfixe.

${a%/*}

procède de même, mais en agissant sur le suffixe, ${a%%/*} permettant donc de supprimer le plus long préfixe.

En combinant les deux syntaxes, on peut s’amuser à écrire une variante de basename $path .py sous la forme de ${${path##*/}%.py} qui n’a cependant guère d’autre intérêt que d’amuser la galerie :-).

Une seconde catégorie de séparateur permet de remplacer le résultat de l’expansion d’une variable par une autre valeur en fonction de la valeur de la variable évaluée. Un exemple :

${a:-default}

s’évalue en ${a} si la variable a est positionnée et si ${a} n’est pas vide. Dans le cas contraire, cette expansion de a s’évalue en default. Cette syntaxe est commode pour donner une valeur par défaut à un paramètre de commande, par exemple :

output_file=${1:-/dev/stdin}

Il existe plusieurs variantes de cette syntaxe, utilisant les séparateurs -=, :=,:+ et -=, +. Elles diffèrent suivant leur façon de considérer les chaînes vides et les variables non positionnées.

On notera enfin la syntaxe :

${a:?error}

qui affiche error sur la sortie d’erreur si la variable a n’est pas positionnée ou si elle s’évalue en une chaîne vide.



Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Crévindiou, c’est pas du bon C d’chez nous ça, cé du C deu’l ville !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
267
Mois de parution
janvier 2024
Spécialité(s)
Résumé

IANAL (I Am Not A Linguist), mais quand j’entends du québécois, je ne comprends pas tout, mais je comprends. Mais qu’en est-il des dialectes du langage C ? Car oui, le langage C a des dialectes, et nous allons voyager un peu à travers l’un d’entre eux, le dialecte GNU, supporté principalement par GCC, mais aussi, en partie, par Clang.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

9 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Vous désirez apprendre le langage Python, mais ne savez pas trop par où commencer ? Cette liste de lecture vous permettra de faire vos premiers pas en découvrant l'écosystème de Python et en écrivant de petits scripts.
11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
La base de tout programme effectuant une tâche un tant soit peu complexe est un algorithme, une méthode permettant de manipuler des données pour obtenir un résultat attendu. Dans cette liste, vous pourrez découvrir quelques spécimens d'algorithmes.
10 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
À quoi bon se targuer de posséder des pétaoctets de données si l'on est incapable d'analyser ces dernières ? Cette liste vous aidera à "faire parler" vos données.
Voir les 64 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous