Comment ne pas écrire de pilotes Linux

Open Silicium n° 019 | juillet 2016 | Pierre Ficheux
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Comment ne pas écrire de pilotes Linux

L'environnement de développement Linux a beaucoup évolué depuis sa création. Il dispose désormais d'un grand nombre d'outils permettant de faciliter le travail des développeurs et ce sans forcément se frotter aux arcanes du système, et surtout du noyau. Dans cet article, nous allons décrire sur quelques exemples quelles sont les possibilités d'accès à de nombreux périphériques matériel (SPI, I²C, GPIO…) sans s'éloigner de la quiétude et du confort de l'espace utilisateur.

Tags : noyau, pilote
Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article