SSL/TLS : les autorités de certification

Magazine
Marque
MISC
Numéro
71
Mois de parution
janvier 2014
Spécialité(s)


Résumé

Dans les protocoles SSL/TLS, on utilise, pour l'identification du serveur le plus souvent, des certificats X.509 signés par des autorités de certification. Mais qui sont ces sociétés, quels sont leurs pouvoirs, les déboires et les problèmes de confiance et de sécurité qu'elles posent à l'ère de la NSA, de Google et de l'informatique omniprésente ? Nous allons vous les conter.


1. Les autorités de certification (CA), leur histoire, leur rôle

1.1 X.400 et Netscape créent les CA du Web

Nous sommes en 1994, dans les laboratoires de Netscape, on prépare la norme SSL, qui permettra le chiffrement des pages web grâce au protocole HTTPS. Dès 1996, le logiciel Netscape Communicator est fourni de série avec SSL. Depuis cette date, le commerce électronique représente des milliards de dollars de chiffre d'affaires, l'accès aux comptes en banque en ligne est monnaie courante, la sécurisation des échanges sur l'Internet est possible.

À l'époque, il fallait répondre à un problème crucial : l'échange des clés et l'identification de l'émetteur et du destinataire d'une conversation. De même que le DNS permettait de ne pas avoir besoin de connaître l'adresse de tous les serveurs du web, Netscape utilisa un sous-ensemble de la norme X.509 pour ne pas avoir besoin de connaître les clés publiques de tous les sites web du monde. Cette norme,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Bénéficiez de statistiques de fréquentations web légères et respectueuses avec Plausible Analytics

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Pour être visible sur le Web, un site est indispensable, cela va de soi. Mais il est impossible d’en évaluer le succès, ni celui de ses améliorations, sans établir de statistiques de fréquentation : combien de visiteurs ? Combien de pages consultées ? Quel temps passé ? Comment savoir si le nouveau design plaît réellement ? Autant de questions auxquelles Plausible se propose de répondre.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 66 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous