XSS et overflow : "nihil novis sub sole"

Magazine
Marque
MISC
Numéro
49
Mois de parution
mai 2010
Spécialité(s)


Résumé

Résumé de l’épisode précédent : le XSS, en tirant notamment parti de l’API DOM, permet de réaliser des attaques si puissantes que Jeremiah Grossman sous-titrait son livre XSS Attacks paru en avril 2007 « XSS is the New Buffer Overflow, JavaScript Malware is the New Shell Code »2. Il est important d’examiner de plus près cette analogie entre XSS et attaques applicatives classiques afin de bien comprendre toute l’étendue des possibilités offertes par le XSS à un attaquant, notamment à travers l’injection de différents types de codes JavaScript malveillants. Dans la troisième partie de cet article, nous essaierons d’évaluer le risque réel de différents scénarios d’attaques, tirant notamment partie des trois erreurs les plus fréquemment commises à propos du XSS.


Les attaques XSS ne constituent en rien un genre nouveau d’attaque informatique ; elles font partie de la grande famille des attaques par injection, comme le dépassement de tampon.

Dans une attaque applicative classique par dépassement de tampon, on distingue généralement trois phases :

a) L’exploitation de la faille, qui consiste à placer dans une variable une valeur de longueur supérieure à celle de la mémoire qui lui est réservée et contenant un code que l’on souhaite injecter. On écrit donc au-delà du tampon sur la zone mémoire du processus, jusqu’à remplacer une adresse de retour ou des structures internes par l’adresse du code injecté ; cette valeur, contenant le code à exécuter et l’adresse de retour, est communément appelée « charge utile » ou payload en anglais, car elle contient tous les éléments nécessaires à l’exploitation de la faille.

b) L’exécution du code injecté, qui lance généralement un shell, mais qui permet...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

XSS : le diable se cache dans les détails - "Ibant obscuri sola sub nocte"

Magazine
Marque
MISC
Numéro
49
Mois de parution
mai 2010
Spécialité(s)
Résumé

Résumé des épisodes précédents : le XSS tend à devenir une composante importante de scénarios d'infection massive exploitant des vecteurs d'attaques combinées visant, entre autres, à constituer des réseaux de machines zombies. La parenté du XSS avec des techniques d’attaques applicatives par débordement de tampon permet de bien comprendre la diversité et la puissance des attaques que le XSS rend possibles. Nous allons maintenant nous interroger sur les raisons susceptibles d’expliquer le relatif échec de la lutte anti-XSS aujourd’hui et illustrerons notre propos en essayant d’évaluer le risque réel de différents scénarios d’attaques, tirant notamment parti des trois erreurs les plus fréquemment commises à propos du XSS.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Le combo gagnant de la virtualisation : QEMU et KVM

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

C’est un fait : la virtualisation est partout ! Que ce soit pour la flexibilité des systèmes ou bien leur sécurité, l’adoption de la virtualisation augmente dans toutes les organisations depuis des années. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur deux technologies : QEMU et KVM. En combinant les deux, il est possible de créer des environnements de virtualisation très robustes.

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 67 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous