L’automatisation dans vos systèmes d’informations avec Ansible

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
113
Mois de parution
mai 2019
Spécialité(s)


Résumé
S’il est des outils qui ont eu un effet révolutionnaire pour les administrateurs systèmes, ce sont bien les outils d’automatisation. On peut citer par exemple Chef ou Puppet avec lesquels j’ai commencé mes premières tâches d’automatisation, mais il faut se rendre à l’évidence que depuis quelque temps, c’est Ansible qui (selon moi) a gagné la guerre des outils d’automatisation. Mais qu’est-ce donc qu’Ansible et comment fonctionne-t-il ?

1. Présentation de l’outil

Ansible est une plateforme libre et open source de gestion de configuration pour vos serveurs. Je simplifie un peu, mais cet outil vous permettra donc d’automatiser l’installation et la maintenance de vos serveurs, voire d’infrastructures complètes, et vous permettra de gagner du temps pour l’administration de votre système d’information. Créée et développée en 2012 par Michael DeHaan, rachetée en 2015 par Red Hat, la plateforme Ansible tire son nom du terme Ansible choisi par Ursula Le Guin dans ses romans de science-fiction pour désigner un moyen de communication plus rapide que la lumière (source : Wikipédia).

Ansible propose plusieurs arguments par rapport à la concurrence :

  • Sans agent : si la plupart des autres outils nécessitent un client sur la machine cible, Ansible n’a besoin que d’une simple connexion SSH, il est ce qu’on appelle agent-less.
  • C’est simple : comme nous le verrons plus tard dans l’article, Ansible...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Héberger votre code sur GitLab

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
44
Mois de parution
février 2019
Spécialité(s)
Résumé

Git est un outil de versioning développé au départ par Linus Torvalds, le papa du noyau Linux. Il s’agit d’un logiciel libre, disponible sur tous les systèmes d’exploitation. De nos jours, lorsqu’on travaille sur un projet informatique, qu’il soit personnel ou professionnel, tout développeur qui se respecte utilise Git afin d’avoir un vrai suivi du code source, et ceci aussi bien pour du travail personnel que collaboratif. C’est là qu’arrive GitLab. GitLab est une plateforme web basée sur Git. Elle est l’alternative la plus populaire à GitHub (que nous ne présentons plus), mais aussi à BitBucket. Grossièrement, GitLab offre des outils supplémentaires aux développeurs afin de gérer le versioning du code, mais aussi d’avoir un suivi par ticket des bogues ou des nouvelles demandes (features), de mettre en place facilement un wiki, etc. Grâce à GitLab, il est maintenant possible, et cela de façon très simplifiée, de gérer le code d’une application ainsi que tout l’environnement qu’il y a autour du développement (versioning, tickets, wiki, dépôts git, partage de ressources avec d’autres développeurs/utilisateurs), et ceci avec une interface graphique simple et jolie à la fois.

Installation et configuration d'un serveur FTP sécurisé

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
84
Mois de parution
juillet 2014
Spécialité(s)
Résumé
Pour pouvoir échanger des fichiers simplement, il existe un protocole réseau : le FTP, l’acronyme de File Transfer Protocol. Ce protocole est quotidiennement utilisé sur Internet, pour échanger des fichiers sur des serveurs, ou dans les réseaux locaux tels que ceux des entreprises. Le FTP est simple à mettre en place, mais comporte nativement plusieurs « imperfections », comme celle de ne pas chiffrer les données lors des échanges, rendant alors ce protocole dangereux. Nous en parlons régulièrement dans nos lignes, et depuis les affaires PRISM et Edward Snowden, il est important pour ne pas dire primordial de protéger vos données.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous