À la découverte des VPN

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
92
Mois de parution
septembre 2017
Spécialité(s)


Résumé

Lorsque l'on veut transporter des données de façon sécurisée, il faut s'assurer de deux choses : d'une part, que les données reçues n'ont pas été altérées – volontairement ou non ; d'autre part, qu’elles ne puissent être lues par des tiers, on parle alors de chiffrement. En fonction des choix effectués, nous verrons que sur la totalité d’une trame des morceaux plus ou moins grands sont chiffrés et/ou authentifiés.


1. OpenVPN

1.1 Considérations préliminaires

OpenVPN est un VPN SSL qui n'est en rien compatible avec L2TP, IPSec, PPTP ou autres. La plupart des protocoles classiques sont prévus pour être implémentés au niveau noyau alors qu'OpenVPN tourne à 100 % en espace utilisateur. Les paquets rentrent et sortent via les interfaces spécifiques tun ou tap et sont traités en dehors du kernel. Cette option permet d'avoir un logiciel facilement portable du moment que le système d'exploitation supporte au moins l'un des deux types d'interfaces spécifiques. On pourrait légitimement craindre une vitesse moindre par rapport aux implémentations de VPN dans le noyau, mais tous les tests disponibles prouvent que la différence oscille entre le nul et le totalement négligeable.

1.2 Le header

Étant donné qu’OpenVPN ne fait l’objet d’aucune RFC, une description claire de son protocole est compliquée à trouver. On sait cependant qu’il utilise TLS pour le chiffrement et...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Automatiser totalement l’installation d’une machine virtuelle

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialité(s)
Résumé

Dans le cadre de l'intégration continue (CI) ou juste par souci de simplicité, il nous est souvent demandé d'automatiser au maximum la création de machines virtuelles ou de conteneurs. De nombreux outils existent, mais comment les mettre en œuvre tous ensemble ? C'est une réponse possible que nous allons détailler ici.

Comment bien choisir son prestataire d’hébergement ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
Mois de parution
mai 2020
Spécialité(s)
Résumé

Avoir son propre serveur, sa propre production, ses propres baies… Bien souvent, cela est juste nécessaire pour la continuité de service et c’est un des métiers clés de l’informatique contemporaine. Sauf que voilà, posséder sa baie à la maison ou dans l’entreprise n’est plus depuis longtemps la meilleure façon de faire. Et la mode des clouds (du « nuagique » en français) nous a même expliqué que tout cela était dépassé, has been, remisé aux poubelles de l’Histoire. Mais alors, quand on a besoin de ses propres serveurs (et pas de services clés en main) et de continuité de services, comment fait-on ? Allons voir ensemble ce que recouvre la notion d’hébergement.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous