Postscreen, l'exterminateur de zombies

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
147
Mois de parution
mars 2012
Spécialité(s)


Résumé
Il y a plus d'un an de cela, je vous présentais dans ces pages un formidable répulsif à Sus scrofa domesticus, j'ai nommé DSPAM. Au même moment, notre rédacteur en chef préféré m'avouait sa passion déraisonnable et certainement bien personnelle pour ce formidable résidu de cuisine qu'est le pâté de jambon, communément appelé Spam de mon côté de l'Atlantique. Fort de ma machine à tokens dopée aux amphétamines (toujours DSPAM), je m'empressais de pondérer les propos du malheureux finnois d'une statistique bien négative, et éventuellement repoussais lesdits échanges aux confins de mon dossier spam (sans pour autant bannir complètement l'intéressé, dont la conversation est toujours des plus constructive et bienvenue). Heureux de ma vie tranquille, lisant plaisamment mes courriels sans l'once d'une distraction viagriarienne « enlarge your peniche » pendant presque un an, je relâchais donc ma garde. Mais le spammer est malin, et sous prétexte de bricoler des bidules électroniques, le voilà qui libérait toute une armée de zombies spammers prêts à délivrer leurs contenus dégoûtants dans les entrailles de l'Internet.

C'était sans compter sur la vigilance du Chevalier Wietse (Venema), qui décida alors que c'était assez, et qu'il était temps de faire quelque chose. C'est ainsi que naquit Postscreen, et fut intégré dans la version 2.8 de Postfix.

1. La vraie introduction

Postscreen est un processus de Postfix qui filtre le courrier entrant le plus tôt possible, l'objectif étant de rejeter le spam avant que cela ne consume des ressources sur le système. Postscreen a plusieurs niveaux de filtrages, chaque niveau allant un peu plus dans le détail, et donc consommant un peu plus de ressources. Plus tôt un email est rejeté, meilleur le système se portera, et Postscreen essaie donc d'être le plus efficace possible dès les premiers éléments de la connexion SMTP.

postscreen

Postscreen n'a pas vocation a protéger les utilisateurs internes du serveur mail. Typiquement, les emails venant de l'extérieur sont dirigés vers le port 25 de postfix, et les emails soumis par les utilisateurs internes vont sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Mozilla InvestiGator : quand vos serveurs se prennent pour Sherlock Holmes

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
11
Mois de parution
juin 2015
Spécialité(s)
Résumé

Avec suffisamment de serveurs à surveiller, l'investigateur expérimenté se retrouve souvent à chercher l'aiguille dans la botte de foin. Pour peu que l'infrastructure soit hétérogène, la recherche peut prendre plusieurs heures et souvent ne pas couvrir l’intégralité du domaine. Si vous êtes familier de ce problème et que PSSH ne fait plus l'affaire, la suite devrait vous intéresser. Une note toutefois : les personnages et situations qui suivent sont purement fictifs et ne représentent pas forcément la routine des investigations réalisées par l'auteur dans le cadre de son activité.

TLS, état des lieux côté serveur

Magazine
Marque
MISC
Numéro
72
Mois de parution
mars 2014
Spécialité(s)
Résumé

Configurer TLS côté serveur est difficile. 19% des sites en HTTPS proposent toujours SSLv2. 28% vont négocier une session avec DES_CBC_SHA et ses clés de 56 bits si le client le demande. Il y a un peu plus d'un an, la majorité des experts en SSL/TLS recommandaient RC4 à AES. Quelques mois plus tard, c'était l'inverse. Une partie de la communauté cryptographique supporte Perfect Forward Secrecy, alors qu'une autre le refuse pour cause de lenteur. Il existe même des doutes sur le niveau réel de sécurité fourni par AES-256, par rapport à la version 128 bits. Ajoutons à cela une bonne dose de perte de confiance dans les standards existants, en particulier depuis que l'on sait Dual_EC_DRBG backdoored, et nous voici avec une parfaite recette de confusion et d'incohérence. Les désaccords sur la meilleure façon de configurer HTTPS sont nombreux. Et si le débat est utile aux experts, il est presque impossible pour un non-initié de naviguer dans la nébuleuse TLS, et d'en extraire une configuration de référence.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Programmation des PIO de la Raspberry Pi Pico

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

La carte Pico de Raspberry Pi est appréciable à bien des égards. Ses ressources, son prix, ses deux cœurs ARM... Mais ce morceau de silicium qu'est le RP2040 renferme une fonctionnalité unique : des blocs PIO permettant de créer librement des périphériques supplémentaires qu'il s'agisse d'éléments standardisés comme SPI, UART ou i2c, ou des choses totalement exotiques et très spécifiques à un projet ou un environnement donné. Voyons ensemble comment prendre en main cette ressource et explorer le monde fantastique des huit machines à états de la Pico !

Les listes de lecture

8 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Découvrez notre sélection d'articles pour faire vos premiers pas avec les conteneurs, apprendre à les configurer et les utiliser au quotidien.
11 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Si vous recherchez quels sont les outils du DevOps et comment les utiliser, cette liste est faite pour vous.
8 article(s) - ajoutée le 02/07/2020
Il est essentiel d'effectuer des sauvegardes régulières de son travail pour éviter de perdre toutes ses données bêtement. De nombreux outils sont disponibles pour nous assister dans cette tâche.
Voir les 49 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous