Développement d'une montre en VHDL : un convertisseur pour mes 7 segments

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
135
Mois de parution
février 2011


Résumé
Après avoir décortiqué le code du cœur de la montre et celui de l'incrémenteur, nous allons plonger dans une nouvelle facette passionnante de cette série : les convertisseurs.

1. Introduction

Pour la première version de ma montre en VHDL, j'utiliserai des afficheurs à sept segments, comme sur la figure 1. Ce sont des composants formés chacun de sept segments lumineux, en général des LED, permettant de créer un grand nombre de signes possibles. Parmi les 27=128 combinaisons possibles, on trouve tous les chiffres de 0 à 9, et même quelques lettres et autres symboles exotiques. En bref, c'est un bon compromis entre la matrice de LED et l'afficheur LCD : moins cher et surtout plus à la portée des débutant(e)s.

7seg

Figure 1 : Un afficheur 7 segments à LED peut être trouvé comme composant standard dans le commerce.

2. Nos exigences

Souvenez-vous, dans le tout premier article de cette série sur la montre (GLMF 130), j'avais écrit ceci :

« Dans le mode 2, celui qui se charge du réglage de la luminosité, la seule fonction à remplir est d´incrémenter la valeur du vecteur tx_lum, qui sera lu par une autre unité chargée de l´affichage. »

J'ai donc...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite