Scriptez vos analyses forensiques avec Python et DFF

Magazine
Marque
MISC
Numéro
70
Mois de parution
novembre 2013
Spécialité(s)


Résumé

DFF (Digital Forensics Framework) est un outil permettant d'effectuer des analyses forensiques à partir de périphériques, images de disques ou fichiers. En plus des reconstructions des différentes couches logiques (volumes, système de fichiers) il est possible d'ajouter des fonctionnalités et d'automatiser des tâches en Python.


1. Présentation

L'outil DFF [1] est issu d'un projet de fin d'études qui fait suite au constat que dans le domaine de l'inforensique il existe soit des outils propriétaires (et souvent honéreux) soit une pléthore d'outils Open Source très spécialisés. L'objectif était donc de founir un environnement réunissant différentes fonctionnalités au sein d'un outil unique et accessible à tous. Après leurs études, les créateurs du projet ont souhaité continuer l'aventure en créant leur société : ArxSys [2], en 2009, également l'année de la première version officielle. DFF fonctionne aussi bien sur les systèmes Unix(-like) que Windows en 32 et 64 bits. Parmi les fonctionnalités proposées, DFF supporte en entrée différents formats, de la classique image acquise avec dd aux conteneurs forensiques mais aussi directement sur des périphériques, c'est à dire sans acquisition préalable. A partir de ces entrées, il devient possible de remonter les partitions puis...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Volatilisons Linux : partie 1

Magazine
Marque
MISC
Numéro
72
Mois de parution
mars 2014
Spécialité(s)
Résumé

Depuis sa version 2.2, Volatility supporte les images mémoire des systèmes Linux en proposant des fonctionnalités similaires à l'analyse d'acquisition RAM Windows. Cependant, à l'heure actuelle, il existe peu de littérature autour de son utilisation sur un environnement Linux. Nous allons donc voir dans cet article en deux parties comment se préparer au mieux, de la phase d'acquisition à l'analyse de l'image mémoire résultante ainsi que les fonctionnalités proposées par Volatility. La première présente la phase d'acquisition et le fonctionnement interne de Volatility tandis que la seconde sera une analyse en profondeur d'une acquisition mémoire d'un système Linux.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Du graphisme dans un terminal ? Oui, avec sixel

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

On le voit de plus en plus, les outils en ligne de commandes s'étoffent peu à peu d'éléments graphiques sous la forme d'émojis UTF8. Plus qu'une simple décoration, cette pointe de « graphisme » dans un monde de texte apporte réellement un plus en termes d'expérience utilisateur et véhicule, de façon condensée, des informations utiles. Pour autant, cette façon de sortir du cadre purement textuel d'un terminal n'est en rien une nouveauté. Pour preuve, fin des années 80 DEC introduisait le VT340 supportant des graphismes en couleurs, et cette compatibilité existe toujours...

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous