Analyse statique et pratique avec GCC et ses plugins

Magazine
Marque
MISC
Numéro
56
Mois de parution
juillet 2011
Spécialité(s)


Résumé

L'audit de programmes en C et C++ s'automatise souvent. Des outils existent, mais ils ont des approches très différentes : de l'utilisation de grep à celle d'outils plus proches du langage analysé, la qualité des analyses (et le prix des outils) varie fortement. La possibilité d'étendre ces outils pose aussi problème. Si l'on veut une base libre, gratuite, proche du langage et extensible, pourquoi ne pas réutiliser directement un compilateur ? Le système de plugins intégré à la suite de compilateurs GCC (disposant de parseurs C, C++, mais aussi Objective C, Java, ... ainsi que de diverses représentations internes) nous permet de concevoir nos propres analyses statiques.Cet article se veut une introduction à l'architecture de GCC et au développement de petits analyseurs facilitant la vie lors d'un audit de code.


1. Introduction

Pour analyser un code source, l'idée la plus simple est de le considérer comme une suite de lignes de texte. La recherche de motifs vulnérables s'effectue par une expression régulière. Une commande comme grep '\bgets *(' *.c souffre néanmoins de nombreux inconvénients : pas de gestion des commentaires (/* pas d'appel à gets() */), ni des chaînes littérales (char tab[] = "gets()";), etc.

Une approche plus fine consiste à faire une analyse lexicale du code source : les espaces et les commentaires sont ignorés, puis le code source devient une suite de tokens groupés en catégories (identifiant de variables, mot-clé, etc.). Des outils comme Flawfinder [FLAWFINDER] ou RATS [RATS] se servent de cette représentation pour leur recherche de motifs. Mais des limites se font aussi sentir : il manque les analyses syntaxique et sémantique du code source, qui peuvent être fournies par un compilateur.

L'utilisation d'un compilateur et notamment de l'AST...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Des échanges SOAP propres et sans bavure : signature et chiffrement

Magazine
Marque
MISC
Numéro
44
Mois de parution
juillet 2009
Spécialité(s)
Résumé

Cet article constitue une suite au dossier sur les web services du numéro précédent. Nous l'avons vu, de plus en plus d'entreprises se tournent vers la mise en œuvre de web services, aussi bien pour la fourniture de services internes que pour offrir une API publique à leurs partenaires et clients. Il devient donc indispensable de se pencher sur la sécurisation de ce qui devient chaque jour un outil un peu plus central et critique.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 55 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous