Les attaques sur RSA : de la théorie à la pratique

Magazine
Marque
MISC
Numéro
87
Mois de parution
septembre 2016
Domaines


Résumé
RSA est l'un des systèmes cryptographiques les plus utilisés à travers le monde. On le retrouve aussi bien dans les échanges sur Internet qu'au sein d'applications propriétaires afin de fournir un niveau de confidentialité élevé. Cependant, pour garantir ce niveau de protection, l'algorithme de chiffrement doit respecter certaines règles fondamentales. Dans le cas où l'une de ces règles venait à ne pas être respectée, le cassage d'une clé RSA ou d'un message chiffré deviendrait possible sous certaines conditions. Diverses attaques seront abordées dans cet article après une introduction sur RSA et les principes de la cryptographie asymétrique puis il en résultera d'exemples réels et des outils nécessaires pour casser une clé RSA.

L'article aborde quelques attaques de RSA en simplifiant au maximum les explications mathématiques et en adoptant une approche orientée pratique.

1. Définitions et présentation

1.1 Cryptographie asymétrique

La cryptographie asymétrique (dite aussi cryptographie à clé publique) se définit par l'utilisation d'une paire de clés nommées respectivement clé publique (cette clé peut être mise à disposition sur Internet) et clé privée (cette clé doit rester secrète et ne pas être communiquée) contrairement au chiffrement symétrique où l'utilisation d'une unique clé (privée) est utilisée. Le concept de cryptographie à clé publique a été inventé par Diffie-Hellman en 1976.

Le fonctionnement de la cryptographie à clé publique peut être expliqué de la manière suivante : Alice et Bob veulent se transmettre des messages confidentiels. Pour cela, ils décident mutuellement d'utiliser un algorithme de chiffrement asymétrique. Alice et Bob mettent à disposition sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction au dossier : ARM - quels progrès pour la sécurité ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n’est pas coutume, le sujet de ce dossier concerne une thématique avec une actualité « grand public » on ne peut plus récente : la percée significative des processeurs ARM dans le monde des ordinateurs personnels au travers de son adoption par la marque à la pomme pour sa nouvelle génération d’ordinateurs portables et fixes. Au-delà des promesses, plus de puissance avec une consommation moindre (certains résultats spécifiques sont impressionnants, en témoigne « Accelerating TensorFlow Performance on Mac » sur le blog officiel de TensorFlow), ce qui nous intéresse ici ce sont les questions de sécurité. Depuis quelques années maintenant, la course entre les techniques d’exploitation modernes et les contre-mesures associées voit un nouvel acteur intervenir : les extensions de sécurité matérielles.

Attaques en environnement Docker : compromission et évasion

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Ces dernières années, on a pu observer une évolution croissante des environnements conteneurisés et notamment de l’usage de Docker. Les arguments mis en avant lors de son utilisation sont multiples : scalabilité, flexibilité, adaptabilité, gestion des ressources... En tant que consultants sécurité, nous sommes donc de plus en plus confrontés à cet outil. Au travers de cet article, nous souhaitons partager notre expérience et démystifier ce que nous entendons bien trop régulièrement chez les DevOps, à savoir que Docker est sécurisé par défaut.