Réalisez votre propre caméra de surveillance

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
104
Mois de parution
novembre 2017
Domaines


Résumé
Cela fait quelque temps que je voulais expérimenter une caméra de surveillance à la maison. Quelques recherches, une analyse des produits sur le marché et un comparatif plus tard, je me suis rendu compte que cela pouvait coûter assez cher et qu'il fallait parfois faire l'impasse sur certaines fonctionnalités ou alors compter sur un abonnement afin d’accéder à son propre historique de fichiers. Un peu bidouilleur dans l’âme et possédant une Raspberry Pi, j'ai finalement trouvé une solution relativement simple pour un coût assez modique.

1. Le matériel

Dans un premier temps, notre projet nécessite (Figure 1) :

- une carte Raspberry Pi et son alimentation : j’utilise une Raspberry Pi 3, mais cela fonctionnera sur n’importe quel modèle disposant d’un connecteur CSI (Camera Serial Interface) si on souhaite utiliser, comme moi, pour cet article le module camera officiel ;

- une camera IP, une webcam ou comme pour cet article, un module caméra v2 (avec une définition de 8Mpx) que je me suis procuré pour moins de 30€. On en trouve avec ou sans filtre infrarouge vous permettant de voir la nuit. Ce choix se fera en fonction de chacun ;

- une carte SD avec une distribution Raspbian installée. Pour cet article, je pars du principe qu’une distribution Raspbian est installée sur la carte SD de votre Raspberry Pi. J’utilise ici une Raspbian Jessie. Pour les novices qui se demanderaient de quoi je parle, de très bons tutoriels se trouvent facilement sur le Web. Plus simplement, l‘installation de NOOBS sur la...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Une caméra web ESP32 pour surveiller son environnement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?

Piloter sa cafetière connectée

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

Quand j’ai acheté ma cafetière connectée, j’ai trouvé qu’elle ne faisait pas tout ce que je voulais. Les objets connectés commerciaux étant rarement libres et/ou ouverts, rien n’était prévu pour l’améliorer ou tout simplement, la configurer à ma façon. J’ai alors décidé de mettre le nez dans le café.

Prise en main de l'ESP32-CAM

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

En septembre dernier, Espressif annonçait l'arrivée prochaine d'un nouveau microcontrôleur ESP32-S2, venant compléter la famille des biens connus ESP8266 et ESP32. C'est en cherchant à me renseigner sur cette nouveauté et sur la disponibilité des premiers devkits que je suis tombé, par hasard, sur un module à base d'ESP32, à très bas coût, mais proposant une caméra intégrée avec une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Bien que ne voyant pas vraiment l'intérêt réel de ce genre de choses pourtant très à la mode, j'ai cependant décidé de tester la bête...

Vite fait : créer un thermostat d'ambiance programmable

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

Dans ma nouvelle maison, j'ai découvert les joies du chauffage au fioul et les limitations d'un système de régulation de la température intérieure le plus simpliste qui soit. La simplicité a ses avantages, et le fioul aussi, mais lorsqu'on regarde sa facture, on se rend rapidement compte que cette simplicité a un coût, qui peut être important. Pour régler le problème, j'ai décidé de faire rapidement évoluer mon installation, avec l'aide d'une carte Arduino et de quelques modules.

Capteur autonome ESP8266 : problèmes et évolution

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
Mois de parution
octobre 2019
Domaines
Résumé
Dans le numéro 29, nous avons étudié, assemblé et programmé une sonde de température ne nécessitant pas d'infrastructure complémentaire pour fonctionner, puisqu'elle stockait les données en interne et se chargeait elle-même de l'affichage, sous la forme d'un graphique web. L'un des montages ayant servi de base pour l'article a fonctionné depuis lors, sur un coin de mon bureau, cumulant les mesures et répondant toujours à l'appel. Et puis un beau jour... c'est le drame !