Introduction à l’écriture de tests avec Erlang/OTP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines


Résumé

Les tests ont toujours été un facteur non négligeable de réussite lors de la conception d’un projet de développement. Ces différentes procédures, accompagnant généralement le code source, permettent d’augmenter grandement la qualité d’une application, qu’elle soit libre ou fermée. Même s’il est vrai qu’un programme ne peut-être testé dans son intégralité, les tests mis en place permettront de livrer à l’utilisateur final un système stable ainsi qu’une garantie de fonctionnement. Bien entendu, Erlang/OTP n’est pas en reste, et fournit aux développeurs tout un arsenal d’outils agissant sur l’excellence du produit.


La quantité d’information et la vaste étendue de l’univers du test en informatique rendent l’écriture d’un article d’introduction ardue. Test unitaire, test fonctionnel, test de régression, test d’acceptation, test de performance, test de sécurité… sont autant de termes que l’ingénieur et le technicien ont l’habitude d’utiliser pour définir le niveau de fiabilité apporté à une application. À chaque niveau de conception, son type de test associé.

Cet article n’a pas pour ambition de rendre le lecteur expert sur un tel sujet, mais de lui faire découvrir la raison d’être de l’écriture de tests, le tout appliqué et expliqué à travers le langage Erlang. Trois de ces concepts seront d’ailleurs mis en avant dans les prochaines parties de cet article : le test unitaire permettant de tester les fonctions ; le test fonctionnel permettant de tester l’utilisation de l’application ; et l’analyse statique permettant de contrôler le bon...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Découvrez la programmation différentiable

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La programmation différentiable est une nouvelle façon de penser la programmation. Le principe consiste à considérer tout un programme comme une fonction qu’on puisse différentier, et donc optimiser. Nous allons construire dans cet article les outils de base pour ce faire, et présenter la librairie JAX, qui facilite la tâche.

Concevoir des tableaux en LaTeX

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Il n'est pas rare de vouloir intégrer de petits tableaux dans ses documents. LaTeX permet de créer rapidement et simplement une telle représentation d'informations. Il est également possible, avec un peu d'huile de coude, de créer des tableaux très complexes ! Ce n'est pas si compliqué... à condition de savoir comment faire !

De l'usage de l'underscore en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Un underscore avant le nom d'un attribut ou deux, est-ce un caprice de développeur ? Et si je veux utiliser des underscores après le nom de mes variables, est-ce que cela a une signification ? Tout, tout, tout, vous saurez tout sur l'usage des underscores en Python !

Parler à un RADAR spatioporté : traitement et analyse des données de Sentinel-1

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Nous avions étudié comment fonctionne un RADAR pour la mesure de distance, puis d’azimut et finalement interférométrique, lors d’un déploiement depuis le sol. Nous allons appliquer ces connaissances aux données acquises par les RADAR transportés par les satellites de l’ESA Sentinel-1, librement disponibles sur le Web. Nous conclurons en installant au sol une cible coopérative qui sera parfaitement visible depuis l’espace.

Tests unitaires Java avec JUnit 5

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

L’une des raisons de l’adoption massive de Java comme langage de programmation d’entreprises est la richesse et la facilité d’utilisation de son outillage. Parmi ces nombreux outils, le plus élémentaire que tout développeur débutant se devra d’apprendre presque immédiatement est bien sûr l’utilisation d’un « framework » de développement de tests unitaires. Présentation de l’un des plus anciens et populaires : le « framework » JUnit dans sa version 5.