Les articles de Vuagnoux Martin

Cryptanalyse du protocole WEP

Magazine
Marque
MISC
Numéro
53
|
Mois de parution
janvier 2011
|
Domaines
Résumé
Dans cet article, nous allons détailler les vulnérabilités cryptographiques du protocole WEP. Nous allons premièrement étudier les mécanismes de confidentialité, ainsi que leurs faiblesses. L'objectif est de détailler chronologiquement comment les vulnérabilités de WEP ont été découvertes et mettre en lumière les liens entre celles-ci. Nous allons également présenter les nouvelles attaques sur WEP découvertes en août 2010. Les descriptions de ces attaques se veulent intuitives, mais les références aux articles techniques seront données pour permettre au lecteur intéressé d'avoir accès à tous les détails. Nous allons également présenter les risques liés aux mécanismes d'intégrité et d'authentification.

Emanations électromagnétiques compromettantes des claviers filaires et sans fil – Deuxième partie

Magazine
Marque
MISC
Numéro
46
|
Mois de parution
novembre 2009
|
Domaines
Résumé

Les claviers d'ordinateurs sont souvent utilisés pour transmettre des informations sensibles comme des mots de passe. Puisqu'ils sont constitués de composants électroniques, les claviers émettent inévitablement des ondes électromagnétiques. Ces émanations peuvent être compromettantes en révélant par exemple quelle touche a été frappée. Dans cet article, nous décrivons une nouvelle méthode pour détecter les éventuels signaux compromettants d'appareils électroniques. Nous avons appliqué cette méthode aux claviers d'ordinateurs filaires et sans fil et nous avons découvert quatre différentes techniques qui reposent sur quatre différents signaux compromettants, permettant de recouvrer partiellement ou complètement les touches frappées à distance. Tous les claviers testés (PS2, USB, sans fil, ordinateurs portables) sont vulnérables à au moins une des quatre techniques. La meilleure attaque permet de recouvrer plus de 95% des frappes d'un clavier à plus de 20 mètres de distance. Nous en concluons que les claviers actuellement utilisés ne sont généralement pas suffisamment protégés contre ce type d'attaque.

Émanations électromagnétiques compromettantes des claviers filaires et sans fil

Magazine
Marque
MISC
Numéro
44
|
Mois de parution
juillet 2009
|
Domaines
Résumé

Les claviers d'ordinateurs sont souvent utilisés pour transmettre des informations sensibles comme des mots de passe. Puisqu'ils sont constitués de composants électroniques, les claviers émettent inévitablement des ondes électromagnétiques. Ces émanations peuvent être compromettantes en révélant par exemple quelle touche a été frappée. Dans cet article, nous décrivons une nouvelle méthode pour détecter les éventuels signaux compromettants d'appareils électroniques. Nous avons appliqué cette méthode aux claviers d'ordinateurs filaires et sans fil et nous avons découvert quatre différentes techniques qui reposent sur quatre différents signaux compromettants, permettant de recouvrer partiellement ou complètement les touches frappées à distance. Tous les claviers testés (PS2, USB, sans fil, ordinateurs portables) sont vulnérables à au moins une des quatre techniques. La meilleure attaque permet de recouvrer plus de 95 % des frappes d'un clavier à plus de 20 mètres de distance. Nous en concluons que les claviers actuellement utilisés ne sont généralement pas suffisamment protégés contre ce type d'attaque.