Analyse du malware Blame

Magazine
Marque
MISC
Numéro
76
Mois de parution
novembre 2014
Spécialité(s)


Résumé

Cet article décrit le malware Blame. Ce malware est un Remote Administration Tool (RAT) qui permet de prendre la main sur les systèmes infectés. La plus ancienne version identifiée dans la nature date de 2012, et la plus récente de cette année. Ce malware est donc utilisé depuis plus deux ans. Cet article décrit le dropper, ainsi que l’astuce mise en place par le développeur pour tromper les analystes. Il traite également des systèmes d'obfuscation mis en place.


1. Le dropper

Le dropper dépose sur le système 4 fichiers :

  • %TMP%\Jus1.tmp ;
  • %TMP%\lts2.tmp ;
  • %TMP%\Jus3.tmp ;
  • %TMP%\lgt4.tmp.

Les 2 premiers fichiers sont en fait des « .reg ». Leur but est de modifier des valeurs de clé de registre. Le premier permet de supprimer la clé suivante : HKCU\System\CurrentControlSet\Services\AppMgmt.

Cette clé de registre est légitime, elle permet de gérer le service AppMgmt (gestion d'application). Cependant, le système fonctionnera sans problème sans ce service. Le second fichier a pour but de recréer le service AppMgmt. Voici un extrait du fichier lts2.tmp :

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Instrumentation de machines virtuelles avec PyREBox

Magazine
Marque
MISC
Numéro
94
Mois de parution
novembre 2017
Spécialité(s)
Résumé

Qui n’a jamais rêvé de réaliser une analyse dynamique ou une session de debugging depuis l’extérieur du système cible (via l’hyperviseur ou l’émulateur) ? Qui n’a jamais rêvé de le faire en python ? Si vous vous reconnaissez dans ces deux phrases, PyREBox est fait pour vous. Cet article présente cet outil open source ainsi que son API python et comment il est possible de créer des extensions python afin d’automatiser des tâches.

Analyse du rançongiciel TeslaCrypt

Magazine
Marque
MISC
Numéro
85
Mois de parution
mai 2016
Spécialité(s)
Résumé

Début 2015, un nouveau rançongiciel a vu le jour : TeslaCrypt. Ce malware a tout d'abord ciblé des machines avec certains jeux vidéo spécifiques installés pour aujourd'hui cibler tout type de machine sous Windows. En mai 2015, des chercheurs (http://blogs.cisco.com/security/talos/teslacrypt) ont trouvé une faiblesse dans l'implémentation du déchiffrement des fichiers. Peu après cette découverte, les développeurs du malware ont implémenté une version 2.0 du rançongiciel corrigeant leur erreur. Aujourd'hui, nous sommes à la version 3.0 de ce code.

Introduction à Immunity Debugger et IDA Pro.

Magazine
Marque
MISC
Numéro
80
Mois de parution
juillet 2015
Spécialité(s)
Résumé

Que ce soit lors de recherche de vulnérabilités ou lors d'analyse de malwares, il est fréquent d'avoir recours à la rétro-ingénierie. C'est-à-dire l'analyse du code assembleur de l'objet à étudier. Cet article présente deux outils : Immunity Debugger et IDA Pro permettant respectivement de faire des analyses dynamiques et statiques. Afin de faciliter la compréhension, le malware Babar va être utilisé pour illustrer les explications.

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Brève introduction pratique à ZFS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Il est grand temps de passer à un système de fichiers plus robuste et performant : ZFS. Avec ses fonctionnalités avancées, il assure une intégrité des données inégalée et simplifie la gestion des volumes de stockage. Il permet aussi de faire des snapshots, des clones, et de la déduplication, il est donc la solution idéale pour les environnements de stockage critiques. Découvrons ensemble pourquoi ZFS est LE choix incontournable pour l'avenir du stockage de données.

Générez votre serveur JEE sur-mesure avec Wildfly Glow

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Et, si, en une ligne de commandes, on pouvait reconstruire son serveur JEE pour qu’il soit configuré, sur mesure, pour les besoins des applications qu’il embarque ? Et si on pouvait aller encore plus loin, en distribuant l’ensemble, assemblé sous la forme d’un jar exécutable ? Et si on pouvait même déployer le tout, automatiquement, sur OpenShift ? Grâce à Wildfly Glow [1], c’est possible ! Tout du moins, pour le serveur JEE open source Wildfly [2]. Démonstration dans cet article.

Les listes de lecture

11 article(s) - ajoutée le 01/07/2020
Clé de voûte d'une infrastructure Windows, Active Directory est l'une des cibles les plus appréciées des attaquants. Les articles regroupés dans cette liste vous permettront de découvrir l'état de la menace, les attaques et, bien sûr, les contre-mesures.
8 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Découvrez les méthodologies d'analyse de la sécurité des terminaux mobiles au travers d'exemples concrets sur Android et iOS.
10 article(s) - ajoutée le 13/10/2020
Vous retrouverez ici un ensemble d'articles sur les usages contemporains de la cryptographie (whitebox, courbes elliptiques, embarqué, post-quantique), qu'il s'agisse de rechercher des vulnérabilités ou simplement comprendre les fondamentaux du domaine.
Voir les 66 listes de lecture

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous