Pour aller plus loin en radio logicielle : HackRF One

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
16
|
Mois de parution
janvier 2017
|
Domaines


Résumé
Nous avons traité précédemment dans ce magazine du fantastique domaine de la radio logicielle (SDR) et de l'utilisation de récepteurs DVB-T pour recevoir toutes sortes de signaux radio. Le matériel disponible s'est grandement diversifié depuis lors avec de plus en plus de récepteurs construits sur la même base RTL-SDR, mais conçus dans l'optique d'une utilisation radio. Une autre plateforme, moins économique, permettant d'aller plus loin encore est également disponible : le HackRF One de Great Scott Gadgets.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Analyse d’un brouilleur GPS

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

KiCAD a récemment été illustré sur le NE555, le composant réputé comme le plus commercialisé dans l’histoire de l’électronique [1]. Nous pouvons nous interroger sur l’utilisation actuelle de ce composant analogique aux fonctionnalités réduites.Dans le cadre d’une étude sur la robustesse des systèmes de navigation par satellite, nous avons acquis un « bloqueur » GPS. Le budget que nous nous étions alloué pour un tel achat était de 10 euros : l’analyse du système acquis s’avère centrée sur le vénérable NE555. Analysons son fonctionnement et surtout, les conséquences de son utilisation.

Petites antennes réalisées par impression additive : de la conception à la visualisation des diagrammes de rayonnement (en vrai et en virtuel)

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Les antennes de petites dimensions sont un sujet qui a toujours été à la mode auprès des ingénieurs, désireux de faire rayonner un signal électromagnétique par un conducteur de dimensions aussi réduites que possible (penser « faire tenir une antenne dans un téléphone portable »). Le problème a été abordé très tôt, alors que les émissions sub-MHz, donc avec des longueurs d’onde de plusieurs kilomètres, étaient courantes [1]. Alors qu’il a été rapidement montré qu’il existe des limitations physiques aux performances de telles antennes, qui ne sont déterminées que par le rayon de la sphère englobant l’antenne [2] – et en particulier, sur le facteur de qualité de l’antenne, qui est d’autant plus élevé que l’antenne est petite, réduisant ainsi sa bande passante – le sujet reste d’actualité, dans un contexte de prolifération des objets communiquant par onde radiofréquence, de plus en plus petits [3].

Motrix : un gestionnaire de téléchargements simple à prendre en main

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
115
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
Via son interface graphique simple et épurée, Motrix va vous permettre de gérer tous vos téléchargements HTTP, BitTorrent, FTP, Magnet, etc. Ces derniers sont présentés ici sous forme de tâches et classés au sein de trois catégories : Actives, En attente et Stoppées, afin d’y voir plus clair. Jusqu’à 10 d’entre elles peuvent être lancées simultanément.

Analysez et décodez les messages d'un collier de « dressage »

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
30
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé
Certaines personnes inventent tout et n'importe quoi, d'autres achètent tout et n'importe quoi et enfin, d'autres encore font tout et n'importe quoi. Dans la catégorie « au top sur tous les tableaux » (sarcasme), je vous présente le collier de dressage canin, censé permettre aux propriétaires de chiens de soi-disant les éduquer, sans lever leurs grosses fesses du canapé et sans réellement chercher à apprendre comment on s'occupe correctement d'un animal. Voyons ensemble comment communique cette horreur et comment décoder les messages transmis...

ElabFTW, votre cahier de laboratoire numérique

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
114
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé
L’ensemble des travaux scientifiques des chercheurs est retranscrit dans leurs cahiers de laboratoire afin de détailler les expériences, les théories, les conclusions. Le but est à la fois de rendre les résultats compréhensibles par d’autres (ou soi-même), mais aussi de rendre ceux-ci officiellement datés. La plupart du temps, les laboratoires utilisent des cahiers en papier, mais le besoin toujours grandissant de collaboration et de données numériques incite à migrer vers des solutions logicielles.

Par le même auteur

Édito

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Résumé

Comment ne pas en parler ? À l'heure où je couche ces lignes au clavier, les mots « épidémies », « contagion », « coronavirus », « stade 3 » et bien d'autres sont sur toutes les lèvres, sur tous les smartphones et sur tous les écrans. C'est un véritable climat de psychose qui s'installe sinon, pour certains, littéralement d'hystérie. Dans ce monde hyper-connecté où l'information se propage massivement et rapidement quel que soit son type, sa provenance, sa pertinence ou sa véracité, beaucoup arrivent difficilement à dissocier le factuel de la conjecture, parfois maladroite sinon délibérément alarmiste.

Prise en main de l'ESP32-CAM

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

En septembre dernier, Espressif annonçait l'arrivée prochaine d'un nouveau microcontrôleur ESP32-S2, venant compléter la famille des biens connus ESP8266 et ESP32. C'est en cherchant à me renseigner sur cette nouveauté et sur la disponibilité des premiers devkits que je suis tombé, par hasard, sur un module à base d'ESP32, à très bas coût, mais proposant une caméra intégrée avec une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Bien que ne voyant pas vraiment l'intérêt réel de ce genre de choses pourtant très à la mode, j'ai cependant décidé de tester la bête...

Une caméra web ESP32 pour surveiller son environnement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?

Le module du moment : bouton capacitif

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Le bouton-poussoir est la forme la plus basique d'interface humaine qu'un montage puisse avoir. Ceci suppose cependant de prendre en compte bon nombre de caractéristiques mécaniques et électroniques, comme par exemple le fait de gérer les rebonds, de manière matérielle ou logicielle. Pouvoir disposer d'une telle interface sous une forme plus simple et plus « moderne » est l'objet même de ce module proposant un bouton tactile capacitif et donc, sans éléments mécaniques.

Vite fait : créer un thermostat d'ambiance programmable

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Dans ma nouvelle maison, j'ai découvert les joies du chauffage au fioul et les limitations d'un système de régulation de la température intérieure le plus simpliste qui soit. La simplicité a ses avantages, et le fioul aussi, mais lorsqu'on regarde sa facture, on se rend rapidement compte que cette simplicité a un coût, qui peut être important. Pour régler le problème, j'ai décidé de faire rapidement évoluer mon installation, avec l'aide d'une carte Arduino et de quelques modules.

Édito

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Résumé

De Noël à mars... Avez-vous remarqué qu'il y a un climat de crise énergétique ambiant en ce moment ? Tout devient économe en énergie, les ampoules à filament ont laissé place aux leds dans les rayons des magasins et petit à petit dans les rues, de manière générale les choses énergivores sont devenues le mal incarné car, comme dirait la pub, « ce n'est pas Versailles ici ».