Renderscript

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
61
Mois de parution
juillet 2012


Résumé

Android équipe aujourd’hui des appareils avec des CPU possédant un nombre de cœurs croissant et des GPU de plus en plus puissants. Il sera demain sur des architectures encore plus performantes et peut-être différentes de celles que l’on connaît aujourd’hui. Comment profiter de toute cette puissance dans nos applications sans trop compliquer nos vies de développeurs ? Google a répondu à cette question en créant Renderscript, un outil qui facilite le développement de code performant et portable.


1. Introduction à Renderscript

1.1 Les outils pour développer sur Android

Android a initialement été développé pour être déployé sur des téléphones. Il se trouve maintenant sur un nombre croissant d’appareils : des tablettes, des télévisions, des ordinateurs, du mobilier urbain, des micro-ondes, etc.

Google fournit plusieurs outils pour développer une application Android :

- le SDK, qui utilise des API Java basées sur une machine virtuelle nommée Dalvik. Les applications développées avec le SDK tourneront partout tant qu’une VM Dalvik sera disponible (ARM, MIPS, x86...).

- le NDK (Native Development Kit) permet de développer en C/C++ et d’écrire du code natif plus performant que ce qu’il est possible de faire dans le monde Java/Dalvik. Cependant, le binaire produit ne ciblera qu’une seule architecture et il faudra autant de packages que d'architectures, présentes (ARM v5, ARM v7 avec ou sans NEON, x86...) et futures.

Écrire du code...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez des listes de lecture et des contenus Premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Stubby : protection de votre vie privée via le chiffrement des requêtes DNS

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage de masse des communications sur Internet par la NSA, un effort massif a été fait pour protéger la vie en ligne des internautes. Cet effort s’est principalement concentré sur les outils de communication avec la généralisation de l’usage du chiffrement sur le web (désormais, plus de 90 % des échanges se font en HTTPS) et l’adoption en masse des messageries utilisant des protocoles de chiffrement de bout en bout. Cependant, toutes ces communications, bien que chiffrées, utilisent un protocole qui, lui, n’est pas chiffré par défaut, loin de là : le DNS. Voyons ensemble quels sont les risques que cela induit pour les internautes et comment nous pouvons améliorer la situation.

Surveillez la consommation énergétique de votre code

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Être en mesure de surveiller la consommation énergétique de nos applications est une idée attrayante, qui n'est que trop souvent mise à la marge aujourd'hui. C'est d'ailleurs paradoxal, quand on pense que de plus en plus de voitures permettent de connaître la consommation instantanée et la consommation moyenne du véhicule, mais que nos chers ordinateurs, fleurons de la technologie, ne le permettent pas pour nos applications... Mais c'est aussi une tendance qui s'affirme petit à petit et à laquelle à terme, il devrait être difficile d'échapper. Car même si ce n'est qu'un effet de bord, elle nous amène à créer des programmes plus efficaces, qui sont également moins chers à exécuter.

Donnez une autre dimension à vos logs avec Vector

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Avoir des informations précises et détaillées sur ce qu’il se passe dans une infrastructure, et sur les applications qu'elle héberge est un enjeu critique pour votre business. Cependant, ça demande du temps, temps qu'on préfère parfois se réserver pour d'autres tâches jugées plus prioritaires. Mais qu'un système plante, qu'une application perde les pédales ou qu'une faille de sécurité soit découverte et c'est la panique à bord ! Alors je vous le demande, qui voudrait rester aveugle quand l'observabilité a tout à vous offrir ?

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous