L'épopée du Singleton

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
111
Mois de parution
décembre 2008


Résumé

Pour la veillée de ce soir, je vais vous conter l'incroyable histoire du Singleton. Je la tiens de mon père qui la tenait de son père, et cela depuis des générations. Le Singleton, une noble idée, trop souvent galvaudée qu'il est temps d'appréhender avec raison.


Nous sommes en l'an 72. L'air avenant et les barbes fournies, Dennis Ritchie [1] et Ken Thompson [2] dirigent le royaume C [3]. La langue du même nom est simple et rustique. Très économe en mots, la population n'est pas bavarde. Quelques signes suffisent à se faire comprendre.

Capture d’écran 2020-02-25 à 14.45.00

Le royaume est riche de beaucoup d'artisans. Chacun est spécialisé par objectif ou par fonction. Qui s'occupe de calculer, qui forge des chaînes de caractères, qui découpe, analyse, assemble des paquets. La vie est simple et sans encombre.

Les biens confectionnés, qu'on appelle « structures de données », circulent facilement [4]. Chaque compagnon y apporte sa touche pour le bien de la collectivité.

Les artisans sont organisés en guildes, jalouses de leurs spécialités. Les embellissements ne peuvent provenir que d'un adepte de la corporation. Après l'accord de tous, ils sont rapidement popularisés dans tout le royaume [5].

Des cathédrales naissent de cette main-d'œuvre...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
S'abonner à Connect
  • Accédez à tous les contenus de Connect en illimité
  • Découvrez chaque semaine un nouvel article premium
  • Consultez les nouveaux articles en avant-première
Je m'abonne


Article rédigé par

Par le(s) même(s) auteur(s)

Les derniers articles Premiums

Les derniers articles Premium

Cryptographie : débuter par la pratique grâce à picoCTF

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

L’apprentissage de la cryptographie n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite le faire par la pratique. Lorsque l’on débute, il existe cependant des challenges accessibles qui permettent de découvrir ce monde passionnant sans avoir de connaissances mathématiques approfondies en la matière. C’est le cas de picoCTF, qui propose une série d’épreuves en cryptographie avec une difficulté progressive et à destination des débutants !

Game & Watch : utilisons judicieusement la mémoire

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Au terme de l'article précédent [1] concernant la transformation de la console Nintendo Game & Watch en plateforme de développement, nous nous sommes heurtés à un problème : les 128 Ko de flash intégrés au microcontrôleur STM32 sont une ressource précieuse, car en quantité réduite. Mais heureusement pour nous, le STM32H7B0 dispose d'une mémoire vive de taille conséquente (~ 1,2 Mo) et se trouve être connecté à une flash externe QSPI offrant autant d'espace. Pour pouvoir développer des codes plus étoffés, nous devons apprendre à utiliser ces deux ressources.

Raspberry Pi Pico : PIO, DMA et mémoire flash

Magazine
Marque
Contenu Premium
Spécialité(s)
Résumé

Le microcontrôleur RP2040 équipant la Pico est une petite merveille et malgré l'absence de connectivité wifi ou Bluetooth, l'étendue des fonctionnalités intégrées reste très impressionnante. Nous avons abordé le sujet du sous-système PIO dans un précédent article [1], mais celui-ci n'était qu'une découverte de la fonctionnalité. Il est temps à présent de pousser plus loin nos expérimentations en mêlant plusieurs ressources à notre disposition : PIO, DMA et accès à la flash QSPI.

Abonnez-vous maintenant

et profitez de tous les contenus en illimité

Je découvre les offres

Déjà abonné ? Connectez-vous