Conservez l’historique de vos commandes pour chaque projet, le retour

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines


Résumé

Pouvoir conserver un historique dédié pour chaque projet, voici l’idée géniale énoncée par Tristan Colombo dans un précédent article de GLMF [1]. Cet article reprend ce concept génial (je l’ai déjà dit?) et l’étoffe en simplifiant son installation et en ajoutant quelques fonctionnalités (comme l’autodétection de projets versionnés pour proposer à l’utilisateur d’activer un historique dédié, si ce n’est pas le cas).


Une histoire, ça se raconte. Une belle histoire, elle, ne se raconte pas ; elle se conte, on l’adapte, on la transforme, on se l’approprie et au final, cela en devient une nouvelle version.

Laissez vous conter ma version d’history-guardian.

1. Histoire d’un jour

Ce prologue pourrait ressembler à une page de publicité pour GLMF, mais il m’apparaît nécessaire pour comprendre ce qui m’a amené à faire évoluer la version présentée dans le numéro 232. Le lecteur pressé pourra passer directement à la partie intitulée « Un jour d’histoire », mais ce serait dommage…

1.1 Un début de journée ordinaire

Il est 6 h 20. Nous sommes mardi. Je me lève, non pas que j’en ai envie – tant s’en faut, mais en père attentionné et habitant à la campagne, j’emmène mes grandes en ville jusqu’au tramway. Comme bien souvent, ma première pensée en émergeant est que je ne suis vraiment pas du matin. Pourvu que la journée démarre bien.

Le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

L’édition des liens démystifiée

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Parmi les étapes concourant à la fabrication d’un exécutable, l’édition des liens est certainement la plus méconnue. Elle est pourtant cruciale à plus d’un titre. Le choix entre édition statique et dynamique des liens a notamment des implications sur la facilité de développement, la sécurité et la performance.

Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d'images

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir et utiliser une alternative à OpenCV, scikit-image communément appelé skimage. Nous implémenterons la reconnaissance d'images avec la méthode des histogrammes de gradients orientés (HOG : Histogram of Oriented Gradients) associée à une machine à vecteurs de support (SVM : Support Vector Machine). Cette méthode est employée dans bien des applications telles que l'automobile, pour la détection de piétons [1].