Programmer en langage Go 3/3

Maîtrisez le développement en Go en développant des interfaces graphiques, en mettant en place des tests unitaires ou encore en effectuant des requêtes dans une base de données.
Nombre d'articles :
6 article(s)
Type de liste de lecture
Parcours pédagogiques
Niveau :
Débutant

Les tests en Go c'est tellement simple que vous devriez les tester !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
63
Mois de parution
novembre 2012
Spécialité(s)
Résumé

Les décennies passent et ne se ressemblent vraiment pas. Il n'y a pas si longtemps, un code qui fonctionnait était un code qui donnait un résultat. Heureusement pour nous, depuis, le monde a bien changé et les tests sont devenus importants. Dans cet article, nous allons voir ce que le Go propose à ce niveau-là.

Marre de la routine ? Passez à la concurrence avec les goroutines !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
63
Mois de parution
novembre 2012
Spécialité(s)
Résumé

La plupart des langages vous proposent leur mécanisme de mise en place des traitements concurrents. Thread, fork, coroutines sont des moyens possibles pour faire cela. Dans ce domaine, le Go innove et vous propose une nouvelle façon de mettre en place la concurrence : les goroutines.

Développement web

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
63
Mois de parution
novembre 2012
Spécialité(s)
Résumé

Nous allons voir un exemple de développement web en Go pur. Il est toutefois assez fastidieux de développer un projet web sans framework. Python dispose de l'excellent Django, en PHP on peut utiliser Symfony, avec Ruby il y a Rails, ... et en Go ? Go propose notamment go-start. Bien sûr, chaque langage ne dispose pas d'un unique framework et il faut faire un choix à un moment donné. go-start me paraît être le meilleur choix actuellement, sachant qu'aucun framework Go n'est disponible en version stable. Il s'agit d'un framework MVC (Modèle-Vue-Contrôleur), disposant d'un système de paquetages additionnels, dont les modèles sont définis à l'aide de simples structures et qui utilise une base de données « NoSQL » MongoDB comme base par défaut. Comme avec toute version instable, attendez-vous à rencontrer quelques problèmes si vous l'utilisez, notamment au niveau de la documentation que l'on ne peut même pas qualifier d'incomplète, car ça signifierait qu'il en existe une... Vous aurez tout juste accès à la godoc des paquetages. Voilà pourquoi nous allons rester sur un exemple de développement sans framework.