Installez un environnement open source pour le développement FPGA sur RPi

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines


Résumé

Comme je l'avais évoqué dans un précédent article, les FPGA sont des circuits logiques programmables de plus en plus populaires et accessibles en dehors du milieu très fermé de l'industrie. Ces circuits intégrés composés de réseaux logiques reconfigurables et modifiables permettent toute une gamme de créations qu'il n'est pas possible d'envisager avec un microcontrôleur ou un processeur. Malheureusement, la plupart des FPGA existants ne disposent pas d'outils open source et le développeur doit alors utiliser les logiciels lourds provenant des fondeurs de circuits. Mais ça, c'était avant l'arrivée du trio YOSYS/Nextpnr/IceStorm...


Cet article n'a pas pour objectif de vous apprendre à utiliser un FPGA, ni même la suite d'outils dont il sera question ici. Pour l'heure nous allons voir comment installer un ensemble d'utilitaires récents dans un environnement qui n'est absolument pas fait pour ce genre de choses : une carte Raspberry Pi.

Précisons d'emblée que ceci est une assez mauvaise idée si ce n'est pour l'aspect pédagogique de l'exercice lui-même ou, éventuellement, si une Pi est la seule plateforme GNU/Linux que vous avez sous la main. Le Windows Subsystem for Linux, ou WSL pour les intimes, de Windows 10 ne permet pas encore de contrôler des périphériques USB directement et l'outil de programmation du projet IceStorm ne fonctionnera donc pas de cette façon. Il faut donc, en principe, un PC ou une machine virtuelle sous GNU/Linux pour utiliser ces outils et c'est précisément là l'objet du défi.

Enfin, on pourra s'amuser du fait que d'ainsi disposer d'une suite d'outils pour FPGA sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Flutter : applications mobiles, web et desktop

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Flutter est un framework permettant de développer des applications natives pour Linux, Windows, macOS, Android, iOS et le Web à partir du même code source. Un moteur graphique OpenGL ultra performant et la compilation native en ARM, x86-64 ainsi que WebAssembly, associés à un cycle de développement agile et hyper intuitif, en font la solution ultime pour les créateurs d’applications. L’essayer, c’est l’adopter !

Persistance et objets en C++

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Au travers de deux articles [1-2] sur les principes de l’orienté objet en C++, nous avions abordé encapsulation, héritage, et polymorphisme. Nous proposons dans ce nouvel article les classes de base pour gérer la persistance d’objets dans des fichiers. Ces classes utilisent les principes énoncés ci-dessus et présentent des stratégies via la généricité. Un exemple de stratégie pour stocker en binaire pourra être redéfini pour d’autres stratégies, comme un stockage en XML.

Principes de l’orienté objet en C++ : la généricité

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

La programmation orientée objet obéit à des principes. Les 4 principaux sont l’encapsulation, l’héritage, le polymorphisme et la généricité. Dans un premier article, nous avons évoqué l’encapsulation, puis l’héritage et le polymorphisme dans un deuxième. Ce troisième et dernier article traite de la généricité.

Un bot qui surveille le Web et envoie des alertes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

De nos jours, lorsque l’on recherche une information, on se tourne immédiatement vers le Web. Ainsi, de très nombreuses informations sont mises à jour quotidiennement et il faut donc penser à visiter les sites les produisant, de manière à être au courant des dernières modifications. Et si nous codions un bot qui ferait cela pour nous ?