Installez un environnement open source pour le développement FPGA sur RPi

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines


Résumé

Comme je l'avais évoqué dans un précédent article, les FPGA sont des circuits logiques programmables de plus en plus populaires et accessibles en dehors du milieu très fermé de l'industrie. Ces circuits intégrés composés de réseaux logiques reconfigurables et modifiables permettent toute une gamme de créations qu'il n'est pas possible d'envisager avec un microcontrôleur ou un processeur. Malheureusement, la plupart des FPGA existants ne disposent pas d'outils open source et le développeur doit alors utiliser les logiciels lourds provenant des fondeurs de circuits. Mais ça, c'était avant l'arrivée du trio YOSYS/Nextpnr/IceStorm...


Cet article n'a pas pour objectif de vous apprendre à utiliser un FPGA, ni même la suite d'outils dont il sera question ici. Pour l'heure nous allons voir comment installer un ensemble d'utilitaires récents dans un environnement qui n'est absolument pas fait pour ce genre de choses : une carte Raspberry Pi.

Précisons d'emblée que ceci est une assez mauvaise idée si ce n'est pour l'aspect pédagogique de l'exercice lui-même ou, éventuellement, si une Pi est la seule plateforme GNU/Linux que vous avez sous la main. Le Windows Subsystem for Linux, ou WSL pour les intimes, de Windows 10 ne permet pas encore de contrôler des périphériques USB directement et l'outil de programmation du projet IceStorm ne fonctionnera donc pas de cette façon. Il faut donc, en principe, un PC ou une machine virtuelle sous GNU/Linux pour utiliser ces outils et c'est précisément là l'objet du défi.

Enfin, on pourra s'amuser du fait que d'ainsi disposer d'une suite d'outils pour FPGA sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Utiliser Visual Studio Code pour coder en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Comme Batman a Robin, Rocket Raccoon a Groot, le développeur a l’éditeur de code. Sans son plus fidèle acolyte, impossible d’écrire la moindre ligne de code... d’où l’importance d’être toujours à la recherche de l’outil le plus efficace qui soit, quitte à délaisser un vieux compagnon de route...

Générez la documentation technique de vos projets Godot

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Découvrons comment utiliser GDScript Docs Maker pour générer automatiquement la documentation de vos projets Godot. Nous allons voir dans cet article que l’on peut simplement, à partir de notre code et de ses commentaires, avoir une documentation toujours à jour.

Implémentation du calcul symbolique et de la dérivation en Java

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Les logiciels de calcul symbolique sont relativement abondants. Pour les curieux ou ceux qui voudraient intégrer ce type de fonctionnalités dans leurs propres programmes, nous allons essayer de lever une partie des mystères des théories et des problèmes qui se cachent derrière la création de ces systèmes.

Déboguez vos codes PHP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

La mise au point de programmes PHP est parfois perçue comme archaïque, car la configuration d’un environnement efficace de debugging peut s’avérer déroutante. Voici comment paramétrer une confortable installation pour profiter pleinement d’outils professionnels et maîtriser le développement local ou distant.