Les articles de Sami Ben Youssef

Bienvenue dans le monde des descripteurs de fichiers

GNU/Linux Magazine n° 195 | juillet 2016 | Sami Ben Youssef
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les descripteurs de fichiers vous disent-ils quelque chose ? Pourtant ils sont présents dans les processus que vous lancez, se sont les clés de manipulations de vos fichiers, vos sockets, vos pipes…etc. Je vous invite alors à découvrir le petit monde de ces puissantes variables de type entier qui se loge, sans permission, dans vos processus dès...

Lire l'extrait

Créez vos propres bibliothèques

GNU/Linux Magazine n° 191 | mars 2016 | Sami Ben Youssef
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Peut-on concevoir un projet volumineux sans planifier la création de bibliothèques ? Comment créer et exploiter sa propre bibliothèque ? Quel avantage aurons-nous d'y placer un code source ? Comment choisir entre bibliothèque dynamique ou statique ? On va tenter de répondre à toutes ces questions dans ce qui suit.

Lire l'extrait

Un pas vers la découverte de ...SquashFS

GNU/Linux Magazine n° 182 | mai 2015 | Sami Ben Youssef
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Le verbe anglais "to squash" est défini par le traducteur de Google comme suit: "Écraser ou presser (quelque chose) avec une force de sorte qu'il devient plat, mou, ou hors de forme" [1]. squashFS joue ce rôle avec les informations qui seront ajoutées à un système de fichiers existant ou qui seront les sources...

Lire l'extrait

Détectez les fuites mémoire dans vos programmes

GNU/Linux Magazine n° 213 | mars 2018 | Sami Ben Youssef
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Dans cet article, nous vous invitons à détecter et à corriger les fuites de mémoire. Nous disposons pour cela de trois programmes codés en langage C : un programme dont on a analysé le comportement et qui ne présente pas de fuite de mémoire, un premier programme bogué dont on a investigué et localisé la fuite de mémoire qu’on a par la suite...

Lire l'extrait