Les articles de Fischbach Nicolas

Aspects réseau de l’informatique dans les nuages

Magazine
Marque
MISC
Numéro
60
|
Mois de parution
mars 2012
|
Domaines
Résumé
Pourquoi le réseau joue-t-il un rôle fondamental pour le cloud (« l’informatique dans les nuages ») ? Sans réseau, pas de cloud. Sans une certaine qualité de service, une expérience utilisateur variable et potentiellement médiocre. Sans sécurité réseau, une disponibilité aléatoire. Pour beaucoup d’utilisateurs, le réseau ne devient un point critique que lorsque celui-ci ne se comporte pas « comme d’habitude ». Peu de métriques, que ce soit de performances, de sécurité ou encore d’évolution du réseau sont définies, mesurées et encore moins activement supervisées. Le réseau est bien trop souvent relégué et comparé à un élément d’infrastructure « de base », comme l’eau et l’électricité : vital, mais ca reste « juste un tuyau ». Et s’il est assez « gros », entendons par là au niveau de la bande passante (pour beaucoup de personnes, c’est tout ce qui compte), tout va bien.

Filtrage et plates-formes DPI chez un opérateur

Magazine
Marque
MISC
Numéro
54
|
Mois de parution
mars 2011
|
Domaines
Résumé
Le grand public a commencé à découvrir les « boîtiers DPI » il y a quelques années de ça, quand certains opérateurs, en majorité pour leurs offres résidentielles, ont décidé (voire ont été contraints) de déployer des mécanismes pour gérer la congestion du réseau suite à l’explosion du trafic. Les mécanismes classiques de gestion de la bande passante, que ce soit lors de la planification ou en production – via l’application de règles de qualité de service (« Quality of Service ») ne permettaient plus de garantir au moins un minimum d’équité (« fairness ») dans le réseau. Ce n’est pas uniquement la croissance exponentielle du trafic qui était (et qui est toujours) problématique, mais aussi (et surtout) le fait que les applications, pair-à-pair (P2P) ou autres, ne respectent plus aucun code de bonne conduite.

Dénis de service contre une plate-forme de voix sur IP

Magazine
Marque
MISC
Numéro
37
|
Mois de parution
mai 2008
|
Domaines
Résumé

Bien que l'attaque la plus intéressante contre une plate-forme de VoIP soit celle où l'on intercepte une communication, ce n'est généralement pas l'attaque la plus simple à réaliser (à moins bien sûr d'être sur le chemin ou de pouvoir facilement contrôler une des parties). Le risque qui engendre le plus de cheveux gris pour une équipe sécurité est de rendre la plate-forme résistante face aux dénis de service. Au cours de cet article, nous allons décrire quels sont les challenges pour sécuriser une telle plate-forme, et tout particulièrement comment l'optimisation de la disponibilité de la plate-forme la rend plus vulnérable. Les éléments-clés d'un déploiement qui sont les plus exposés sont bien évidemment le SoftSwitch (ou P-CSCF en terminologie IMS) qui va gérer les communications, le SBC (Session Border Controller) qui gère et régule l'accès au SoftSwitch depuis l'extérieur (les clients), ainsi que les MGW (Media Gateway) qui connectent le nuage VoIP avec le réseau téléphonique traditionnel (RTC). Nous allons étudier quelles attaques sont les plus courantes à l'encontre de ces équipements et quel est leur rôle côté protection.