Développement de pilotes PCI pour Linux

Open Silicium n° 010 | mars 2014 | Denis Bodor
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La démarche d'exploration d'un système, si tant est que celui-ci soit suffisamment ouvert et documenté, est généralement une succession d'étapes débutant à la surface (GUI ou CLI) et se dirigeant vers les abysses, au plus proche du matériel. Avec Linux, ces abysses sont synonymes de «pilotes» ou de «modules noyau». Et c'est là, dissimulé au regard profane, que se cachent les plus belles qualités du système, la quintessence d'années d'amélioration, de rigueur, de l'accumulation et de la cristallisation de l'expérience des développeurs.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article